Articles tagués : o

Des mamans parfaites…

C’est totalement par hasard que je suis tombée sur une émission de la chaîne TEVA ce matin : « Ma vie de maman ». Le sujet du jour était les mamans dépassées. En général, je ne regarde jamais ce genre d’émission. Je n’ai jamais regardé les émissions qui parlaient de PMA. Je ne veux pas. Je trouve ça parfois trop anxiogène, trop souvent caricatural, extrême, loin de la réalité ou de la généralité.

L’émission du jour traitait donc de la difficulté de certaines mères à être mère une fois leur bébé né. Les poussant parfois à l’irrémédiable : la maltraitance, voire la mort dans les cas les plus terribles.

Je ne ferai ici aucun résumé des témoignages de ces femmes en détresse. Je vous encourage à revoir l’émission en replay (je n’ai pas encore trouvé le lien), mais cette émission m’a énormément touchée et je voulais en parler ici.

Parce que je pense que nous, les Pmettes pourrions être touchées de très près par ce concept de la mère parfaite. Nous qui avons tant attendu cet enfant, nous qui avons tant souffert pour le voir naître, nous qui l’avons tant désiré, nous imaginons, que lorsqu’il sera là, tout sera parfait. Il nous est impossible d’admettre que peut-être cela ne sera pas si facile. Que peut-être nous pourrions être démunies devant ce petit être et que l’instinct maternel n’est peut-être pas inné mais s’acquiert.

Lorsqu’enfin nous tombons enceinte, ce fantôme de mère parfaite nous hante déjà. Nous ne voulons pas ressembler à celles que nous appelons les dindes fertiles qui forcément se plaignent sans cesse de leurs nausées, de leur poids, de leurs pieds qui gonflent… Non, nous n’avons pas le droit de nous plaindre de cette grossesse tant attendue… par respect pour ce que nous avons été … une infertile … une femme sans enfant … Nous nous devons d’être heureuses pour celles qui n’ont pas notre chance. Cette chance que l’on a attendu si longtemps…

Nous vivons déjà dans une société qui idéalise la maternité. Parce que avoir un enfant est forcément merveilleux et le porter également. Pour nous, Pmettes, c’est d’autant plus fort que la maternité peut nous être interdite à jamais, que cet espoir de vivre ces moments est mince… Etre pmette engendre parfois un sentiment de culpabilité important : si je ne peux pas faire d’enfant, c’est que je ne suis pas digne d’être mère … peut-être que la nature est bien faite et qu’effectivement, je ne suis pas faite pour ça … tout est de ma faute …

Alors je m’interroge. Quid de la vie de maman d’une Pmette ? Je l’avoue depuis toujours lorsque je pense à mes enfants, à mon enfant, j’imagine une vie idyllique, pleine de rires, d’amour, de câlins. J’imagine mes enfants sages comme des images, J’imagine qu’ils ne feront aucune colère, aucun caprice, qu’ils mangeront sans rechigner et irons se coucher avec le sourire. Oué … J’ai bien conscience que cette vision de la maternité est loin de la réalité … mais je ne sais pas encore ce que c’est la maternité … alors …

En attendant, je pense à ces Pmettes qui sont devenues mamans enfin … et qui se trouvent à leur tour démunies devant ce nouveau statut de maman… parce que non, vouloir un enfant ne nous immunise pas contre la dépression ou contre ces maladies psychiques qui apparaissent après la naissance d’un enfant.

Etre dépressive quand on vient de mettre un enfant au monde, c’est impensable pour beaucoup. On s’imagine mal, vivre ces moments qui devraient être de purs moments de bonheur comme une chute vers le fond du gouffre. Seulement, cela existe et c’est tellement humain. Sauf qu’aujourd’hui, c’est un sujet tabou… parce que la maternité, c’est forcément merveilleux et penser le contraire fait de nous de mauvaises mères…

Pourtant, la difficulté maternelle, ça existe. Rien à voir avec l’amour que l’on porte à notre enfant. Rien à voir avec notre capacité à être une bonne mère. Un site très bien fait, créé à la base par une maman qui a connu cette difficulté avec son troisième enfant (alors que tout s’était passé à merveille avec ses deux premiers enfants) nous explique très bien ce que cette difficulté regroupe et je vous en livre un court extrait :

La difficulté maternelle vient révéler l’écart entre la maternité vécue et la conception que l’on en a. Elle souligne cruellement le contraste entre ce qu’une mère attend de sa grossesse et de la naissance de son enfant et de ce que ces évènements réveillent en elle. Ces moments sont souvent fortement investis de ce qu’elle y met d’idéalisations, d’exigences, et de volonté de rattraper et réparer.

La désillusion et la déception peuvent être alors au rendez vous, si fulgurantes et culpabilisantes, qu’elle mèneront parfois jusqu’à la folie ou du moins à quelque chose de cette ordre.

(source : Maman Blues)

 

Alors, je ne sais pas comment sera reçu ce billet. Mais je trouvais pour ma part important d’en parler. Parce que même si on est une pmette, nous ne sommes pas à l’abri de mal vivre une grossesse. Nous ne sommes pas à l’abri de mal vivre les débuts de notre maternité. … et parce que si par malheur ce genre d’expérience devait arriver à certaines d’entre nous, il est important de savoir qu’il existe des soutiens… et que ce mal être ne fait pas de nous, des êtres immondes ou des mauvaises mères…

 

Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures | Étiquettes : | 25 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV