Ma FIV à Moi II, Ze Return

Entrez dans la danse …

Depuis 30 minutes, je suis la Reine du Bal … J’espère pouvoir régner plus longtemps cette fois (et le plus longtemps possible). Mais c’est quand même une put*** de victoire ! une étape supplémentaire et non pas la moindre !

Mon taux est de 363 (contre 160 la première fois, faite deux jours plus tard).

Je ne réalise pas. J’ai toujours mal au ventre comme si mes règles allaient débarquer. (comme quoi, il ne faut pas se fier aux symptômes)…

J’ai encore très peur de la suite (évidemment) mais je vais faire comme pour le traitement, puis la ponction : savourer chaque étape positive.

Lundi, nouvelle prise de sang …

3…2…1… se détendre. step by step.

Merci à toutes pour votre soutien infaillible.

 

PRIP.79637420.25.1

Catégories : Au jour, le jour, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 100 Commentaires

One shot, 2/2, 100 %

J’en tremble …

Les deux ovocytes, ont donné deux embryons… je n’arrive pas à y croire …

Un miracle pour moi …

Transfert lundi à j3 à 13 heures…

Un pas de plus… et pas le moindre…

Je respire à nouveau…

Merci pour vos gentils messages de soutien…

J’espère que tout va aller bien jusqu’à lundi…

Catégories : Au jour, le jour, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 70 Commentaires

Echo #1 ou comment BdM croit encore au Père Noël …

Je ne sais pas ce que j’ai dans le crâne des fois. Comme dirait certains « t’as vu la vierge ou quoi ? ».

Oui, c’est plus fort que moi, à chaque fois c’est la même chose, je crois à un miracle. Alors quand supergygy m’a fait mon écho ce matin, j’ai prié, croisé les doigts pour qu’il m’annonce une bonne nouvelle.

Il était de super bonne humeur en plus et avant même de commencer l’écho me dit « on est en été, les ovaires en général sont en meilleure forme, j’espère qu’on va avoir une bonne récolte »…

Hum… oué il parait que le soleil, ça fait du bien aux ovaires …

Ben, les miens, ils s’en foutent du soleil…

4 follicules antraux à droite, 1 à gauche … tu parles d’une récolte !

Rien de nouveau en somme depuis la première FIV. Mes ovaires sont fatigués dixit supergygy…et autant de follicules antraux …

 

Tu vas me dire, j’ai pas à me plaindre, cette fois pas de kyste …  et puis, ça aurait pu être pire … j’aurai pu ne pas avoir de follicules du tout … Oué, j’suis exigeante, je sais …

Résultat des courses, je commence le ménopur vendredi et on augmente un peu la dose en rajoutant une petite ampoule supplémentaire histoire de booster à fond tout ça …

Car supergygy a été formel : « il faut que les 5 soient ponctionnés »…

J’suis déçue et je sais même pas pourquoi … Je ne sais pas pourquoi à chaque fois, je m’attends à ce qu’on m’annonce un miracle … Un truc qui me mettrait du baume au coeur … J’m’imaginais avec une dizaine de follicules antraux … C’est dingue quand même de réussir à me foutre des idées pareilles dans la tête !

Mes ovaires sont merdiques !!!! faut croire que j’arrive pas à l’assumer …

Bref, elle est pas gagnée encore celle-là …

Catégories : Au jour, le jour, Ma FIV à Moi II, Ze Return | Étiquettes : , , | 32 Commentaires

Dame Nature t’es trop lol ! les paris sont ouverts

Oui, je sais ! deux articles dans le même jour, c’est du grand luxe !!!! mais bon, faut que je partage ça avec toi … parce que DN m’a bien fait rire aujourd’hui !!! ahaha trop marrante !

 

Donc J1 c’est aujourd’hui … tout va bien dans les meilleurs des mondes, puisque je l’attendais pour demain … J’avoue que j’avais un gros doute sur ma courbe de température puisque j’avais le choix entre une ovu à j12 ou à j16… vu que depuis ma fc, mes cycles sont bien plus longs qu’à l’origine (je suis passée de 28/29 jours à 32-35), pour moi, y avait pas photo, j’avais dû ovuler à j16… En plus avec le décap qui avaient retardé mes règles, la première fois, je m’étais dit que j’aurai surement mes règles genre jeudi ou vendredi …ce qui m’arrangeait super bien car j’avais espéré une écho samedi ! trooop bien !

Naive que je suis … donc tu l’auras compris, faut rien essayer de prévoir en PMA.

 

conclusion de tout ça … J1 étant là, une première écho entre J1 et J3 est à prévoir !!! ça tombe bien, cet aprem, je suis toute seule au bureau … Mes boss sont chez eux, ma collègue en vacances … donc si mon gynéco me rappelle et me case (comme d’habitude) un rendez-vous aujourd’hui en plein dans mes heures de taff… je suis juste mal …

 

Alors t’en penses quoi toi ? quand le rendez-vous ? Dame Nature va-t-elle encore gagner ce round ??

En plus, souviens toi que j’avais prié pour une ponction fin de semaine pour éviter de décaler mes congés … (suite au fritage avec ma Boss qui ne veut plus que je sois en arrêt maladie)… ahaha ! tu vas te marrer … ben avec un J1 aujourd’hui, j’aurai un j14 le dimanche !!! donc probablement une ponction en tout tout début de semaine ! c’est pas la fête ça !!!

 

allez à toi de voter maintenant !

 

 

Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 21 Commentaires

Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît #3

Ma grand-mère me disait toujours « Ma petite-fille, la mort d’une bonne action, c’est d’en parler ». Ma collègue a donc dû oublier cet adage, lorsqu’elle a expliqué à mes boss qu’elle avait changé ses dates de vacances pour me permettre de faire ma ponction « l’esprit tranquille ».

Souvenez-vous, je vous en parlais ici.

Le voilà donc le retour de bâton que j’attendais. La vie c’est comme ça, rien n’est jamais aussi simple. La PMA non plus.

Du coup, hier matin, ma patronne me tombe sur le poil à mon arrivée et me demande quand je compte partir en vacances. Je lui explique que je voulais prendre les 3 dernières semaines d’août. Et c’est là que sans complexe et franchement, elle m’annonce qu’elle préfère que je décale mes vacances d’une semaine puisque j’ai ma ponction la semaine d’avant et que les arrêts maladie, ça va bien … qu’elle préfère donc que je passe ma ponction en congés payés et non pas en arrêt maladie.

Stupeur… je reste sans voix… Sur le coup, je trouve ça tellement hallucinant que je pense mal comprendre … mais non… j’ai très bien compris.

Elle m’explique que les intérêts des employeurs ne sont effectivement pas les mêmes que les employés et que sur ce coup là, ça l’arrange pas du tout que je me mette en arrêt maladie ( ???) … que je vais être suffisamment absente par la suite, si je suis enceinte ( ???), que s’il faut, je n’ai qu’à prendre 4 semaines de congés au mois d’août ( ???) mais que vu les absences que je vais avoir ( ???), elle préfère limiter mes absences dès le départ.

Je sais pas vous, mais moi j’ai rien compris. J’ai beau retourné le truc dans tous les sens, je comprends pas sa logique.

Bon, ok, je comprends bien que voir sa salariée prendre une semaine d’arrêt maladie avant ses congés, ça peut gaver … Genre la fille finalement, elle se prend 4 semaines de congés… Enfin, c’est pas comme si c’était délibéré … Je lui ai bien expliqué que malheureusement, la date de ma ponction, je ne pouvais pas la prévoir … que ça pouvait très bien être en début de semaine, comme en fin de semaine, voire la semaine d’après (cf. ma première ponction prévue initialement à j14 pour finir à j18)…

En bref, comment vous dire ? je suis juste dégoutée …

Dégoutée, car je bosse quand même dans le milieu juridique et que demander ça à sa salariée, c’est juste inconcevable… Dégoutée car je pense être une fille plus que professionnelle. J’ai quand même déplacé mon curetage parce que ça posait un problème pour l’organisation au travail, ma collègue étant en vacances (encore). Curetage que j’ai donc déplacé et que je n’ai pas pu réaliser (pour mémoire) à cause de la neige … ce qui m’a valu quand même beaucoup de soucis et d’emmerdement. Professionnelle, car j’ai récupéré chaque minute prise pour mes examens et rendez-vous. Professionnelle, car j’ai parlé à ma collègue du fait que ma prochaine ponction se passerait pendant ses vacances (encore) et c’est aussi pour ça qu’on s’est réorganisée … afin d’éviter tout problème pour le bon fonctionnement du cabinet… Finalement, j’aurai fermé ma gueule, ma ponction je la faisais quand elle devait se faire, mes vacances je les aurai passés à la même date et c’est eux qui était dans le caca et pas moi …

Oué, parce que je fais comment moi maintenant ? mon chéri a posé ses vacances, limite on aurait pu réserver des vacances aussi … alors on fait quoi ?

Oué, je suis dégoutée car ma collègue quand elle a abordé le sujet avec eux a su ce qui allait me tomber dessus, mais ne m’a rien dit. Parce qu’elle a entendu la conversation crispée que j’ai eue avec ma boss et n’est pas venue m’en parler par la suite. Dégoutée parce que j’aurai aimé qu’elle me prévienne au moins en amont … Dégoutée, car depuis, elle n’a pas mis un pied dans mon bureau …

J’suis dégoutée, car j’ai toujours été honnête et que ça ne compte apparemment pas. Je suis dégoutée car la première emmerdée dans l’histoire c’est quand même moi. Parce que je ne sais même pas si ma ponction aura lieu (on est à l’abri de rien) et qu’ils envisagent déjà mes absences et un congé maternité pour une grossesse qui n’est même pas encore existante.

Au-delà de ça, ma boss m’a quand même dit qu’elle ne voulait pas m’infliger un stress supplémentaire dans cette période difficile (sans blague ?) mais que ça serait bien de trouver une solution.

Une solution que je n’ai pas … Je ne vais pas prendre 4 semaines de congés au mois d’août … Je n’imagine pas passer le reste de l’année avec seulement 1 semaine de congés payés… même si je suis enceinte (malgré un congé mat)   … mais surtout si je suis enceinte.

Je ne peux pas les envoyer balader car j’ai quand même besoin d’eux … si cette fiv ne fonctionne pas, si je dois recommencer ou si j’ai besoin de jours … il me faut leur accord … et j’ai pas l’intention de me les mettre à dos.

Déplacer mes vacances ? ça serait la meilleure des solutions mais je n’arrive pas à m’y résoudre surtout si j’ai ma ponction en fin de semaine voire la semaine d’après … et aussi parce que mon chéri ne pourra peut-être pas déplacer ses congés.

Nous avions décidé de profiter de ces vacances pour se reposer à la maison : trois semaines pour se remettre de la ponction, du traitement et pour encaisser la nouvelle qu’elle soit bonne ou pas. Nous avons travaillé toute l’année pour y avoir droit et je m’imaginais me réserver au moins une semaine de vraies vacances après la bonne ou mauvaise nouvelle : soit pour profiter soit pour pleurer tranquillement. Mais non, il faudra que je reprenne le taf. Mon résultat, je l’aurai au boulot alors que j’aurai pu être tranquille avec chéri pour affronter ça.

Je n’ai donc plus qu’à prier pour que cette ponction arrive en fin de semaine pour ne devoir prendre que 2 jours de congés payés supplémentaires et préserver les « vacances » auxquelles nous avons droit après cette année difficile.

Je me suis fait une réflexion plutôt horrible mais … je l’assume … M’auraient-ils demandé la même chose si j’étais suivie pour une maladie « plus grave » ? genre cancer ou je ne sais quoi ? Ok, je compare l’incomparable … mais la PMA, c’est quoi ? un centre de loisirs ? Mon chéri m’a fait remarquer qu’ils devaient penser que c’est un « luxe » qu’on se payait. Qu’on n’était pas malade et que par conséquent nos démarches n’étaient pas vitales donc pas forcément nécessaires…

Alors, hier soir, je me suis effondrée. J’ai pleuré de colère contre cette injustice. Injustice de ne pouvoir faire un enfant comme tout le monde, sans rendez-vous, sans traitement, sans devoir quémander à ses boss … J’ai pleuré de colère contre ma première FIV réussie et sur ma fausse-couche désastreuse. J’ai pleuré de colère pour ce bébé qui aurait dû naitre dans 3 mois… J’ai pleuré de colère car je voudrais que ce soit la dernière fois. La dernière fois car je veux ce bébé et aussi parce que je ne veux plus recommencer de FIV. J’ai pleuré de colère car je n’en peux plus de tout ça. Car je ne veux plus de la PMA dans ma vie et que cela implique sans doute que je ne serai jamais maman…

Le voilà mon retour de bâton … je vous l’avais bien dit que c’était trop beau… et même si c’est pas vraiment grave tout ça … la colère a laissé place à la tristesse…

Ma grand-mère avait bien raison… la bonne action est maintenant morte.

(Merci à toi de m’avoir lu jusqu’au bout… j’avoue que ce billet là… il est carrément long !)

Catégories : Au jour, le jour, Ma FIV à Moi II, Ze Return | Étiquettes : , , , , , | 42 Commentaires

Problème existentiel n°2 : le boulot [Résolu (?)]

Comme je vous en avais parlé dans mon billet après ma dernière consultation avec mon gynéco, une de mes angoisses en PMA, c’est la gestion avec le taff.

  • Semaine 32, dite la semaine ponctionnesque :

Ma ponction aura lieu semaine 32 (si tout va bien) et cette semaine là, ma collègue est en vacances. Vu qu’on est deux au cabinet… ça pose un réel problème lorsqu’aucune de nous deux n’est là … (on ferme ?!!). Bref … Encore une question existentielle qui me taraudait et je me demandais comment mes boss allaient prendre la nouvelle … Alors, comme pour soulager ma conscience, j’en parle à ma collègue… je lui demande ce qu’elle en pense … à savoir si nos boss allaient être furax ou pas … et là, contre toute attente, elle me dit  :

– « ben si tu veux, je décale mes congés »…

– « Heu… comment ça ??? non, non… je vais pas te déranger dans tes vacances … »

-« ben tu sais, on fait rien de spécial, je vais voir avec mon mari, mais on devrait pouvoir s’arranger » …

Une heure plus tard, elle m’annonçait que je pouvais avoir l’esprit tranquille, elle serait là, la semaine de ma ponction …

Purée, la vache ! le soulagement … plus besoin de me torturer la tête … finalement, ça l’arrange même de partir une semaine plus tôt … tout le monde est content 🙂

  • Rendez-vous chez l’anesthésiste :

Ce matin, je prends mon courage à deux mains et j’appelle la polyclinique pour prendre rendez-vous avec l’anesthésiste. Je vous passe les détails de la conversation mais finalement, j’arrive à obtenir un rendez-vous un vendredi après-midi… vendredi après-midi où je suis en RTT… donc pas besoin de prendre des heures sur le taff.

  • Rendez-vous chez la biologiste pre-fiv :

Idem… j’obtiens un rendez-vous un samedi matin … bon, il y aura surement un petit problème avec celui-là, car il va vraisemblablement tomber en plein dans mes règles… et comme c’est un frottis (pour vérifier qu’il n’y a pas d’infection …), mieux vaut éviter cette période 😉 Mais bon, je vais appeler pour décaler et ça devrait pas trop poser de problème (j’espère).

Voilà… franchement ça pue… oué, oué ça pue … comme dirait mon homme « ça sent trop le parfum et pas assez la foufoune » (oué, c’est très élégant, je sais !).

Parce que franchement, c’est limite trop beau là … tout se passe trop bien … elle est où l’arnaque ? c’est quand qu’elle arrive la tuile ?

Nan, c’est pas que je sois parano, mais à force de se prendre des baffes dans la « goule » (comme on dit chez nous), ben on se méfie des choses qui tournent trop rond…

Souvenez-vous pour ma première FIV : un accident de voiture, une mamy un pied dans la tombe, une chaudière qui lâche et beaucoup beaucoup de contrariétés …

C’est quoi là ? on me prépare une FIV de rêve ???? genre je vais avoir plein de follicules : genre une bonne dizaine… et puis, on va me ponctionner plein d’ovocytes aussi : genre 6 ou 7 ….et puis j’aurai plein de petits embryons top qualité : genre 4 ou 5 pour en garder quelques uns au frigo ? pfff ! non, ça je veux pas le croire …. (vous remarquerez que la notion de « plein » est propre à chacune ^^).

Bref … j’attends le coup de massue pour bientôt … parce que faut pas déconner … ça peut pas durer …. « nan mais allo quoi !!!! t’es en PMA et tu stresses même pas !!!!! »

Catégories : Au jour, le jour, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 26 Commentaires

Problème existentiel n°1 : les vacances

 

 

Comme vous le savez, la date présumée de ma prochaine ponction sera la semaine du 5 août. Le 12 août soit la semaine d’après, je serai en vacances. Ce qui, de prime abord est plutôt une bonne chose : repos, repos, repos.

 

Mais voilà … quid des vacances maintenant ?

 

Au départ, comme on devait faire la ponction début juillet, on réfléchissait pour partir à l’étranger au mois d’août, se dépayser. Et puis comme j’étais pas trop dans l’idée que « ça allait marcher », je ne me posais même pas la question de savoir si c’était raisonnable ou pas. Finalement, on a jamais réussi à se décider sur une destination : trop cher, trop loin, trop de monde… bref, on se disait qu’on verrait bien : au pire, on partirait à l’arrache…

 

Quoi qu’il en soit, une chose était sûre : on partirait une semaine dans la maison de campagne familiale avec mon père et la famille, histoire de profiter un peu de tout le monde et de se dépayser. Aux dernières nouvelles, on avait même décidé de rester les 2 autres semaines dans notre jolie maison pour faire quelques travaux qu’on a jamais le temps de faire dans l’année … finalement, on ne bougerait pas trop, sauf pour aller dans la maison de campagne à 600 km de chez nous …

 

Mais avec une ponction la semaine du 5 … je me demande comment faire ?

 

Nous avons donc 3 solutions :

 

  • Partir après le transfert et avant ma pds,
  • Partir après ma pds, sachant que si c’est positif je devrais faire 2 autre pds de contrôle, donc pas moyen de partir
  • Ne pas partir du tout

 

Ma question en fait c’est de savoir si c’est raisonnable de faire de la route après un transfert, si c’est raisonnable de faire de la route en tout début de grossesse.

 

En fait, si ça tenait qu’à moi, je dirai à mon père que si l’on vient, ça sera après ma pds … négative.

 

Ce qui m’embête c’est que j’avais décidé de ne parler à personne de cette tentative de FIV. Pour être tranquille, pour qu’on ne me pose pas 10 000 questions.

 

Ce qui m’embête c’est que mon père sera super déçu de ne pas nous avoir cet été … même s’il sera surement super heureux dans le cas où ça serait positif.

 

Ce qui m’embête c’est que si c’est négatif, j’aurai « gâché » mes vacances à rester tranquille à la maison « pour rien ».

 

Je sais que c’est un faux problème … mais tout de même, ça me fait beaucoup cogiter.

Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 35 Commentaires

Changement de programme…


Voilà aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec supergygy pour enclencher ma prochaine fiv début juillet … qui finalement n’aura pas lieu …

Il s’avère que depuis ma fausse-couche, mes cycles se sont sensiblement rallongés … pas de beaucoup … mais suffisamment pour foutre la mer***.

D’ailleurs, je suis aujourd’hui à j17… et a priori, je n’ai toujours pas ovulé … Ce qui nous aurait donc fait une future ponction la semaine du 15 juillet …. date à laquelle mon centre ferme pour trois semaines … forcément …

Mon gynéco me proposait donc de commencer le blocage quand même et de voir quand j’aurai mes règles… ou d’attendre un mois supplémentaire …

Finalement, j’ai décidé d’attendre un mois supplémentaire … parce que j’avais pas envie de me stresser à savoir si j’allais avoir mes règles à temps et tout le tralala … et puis me piquer « pour rien »… non merci !

Là, où je suis plutôt contente, c’est qu’il m’a changé mon traitement. Je commencerai le décap à j22 au lieu de j20 à demie dose contre 1 dose  la première fois ce qui devrait éviter d’être « trop » bloquée (souvenez-vous la lenteur de pousse de mes follicules). Il m’a changé le produit pour la stimu aussi et on passe au ménopur. Lors de notre première fiv la biologiste avait espéré ce traitement compte tenu de mon âge et de ma réserve ovarienne amoindrie. Il parait que je pourrais mieux répondre au traitement avec ce produit … Du coup, je suis plutôt contente 🙂

Ça me fera donc une ponction 2ème semaine d’août suivant comment se passe mon cycle … Ce qui m’embête c’est que ma collègue sera en vacances et que du coup, ça va être super compliqué de gérer mes absences … mais bon, ça… tant pis !

L’autre côté cool, c’est que ça me permet de continuer à perdre du poids. D’ailleurs supergygy a semblé plutôt content que j’ai atteint le poids demandé et il m’a demandé de continuer comme ça. Si je pouvais perdre 2-3 kg en plus, ça serait top… je suis à nouveau très motivée.

Finalement, ce rendez-vous m’a fait beaucoup de bien. Il nous a appris également très fièrement que notre centre avait été classé 3ème meilleur centre de France avec un taux d’accouchement par ponction de 32 %. Réussite qu’il attribue aussi au fait, qu’il s’agit d’un petit centre qui reste à échelle humaine et qui leur permet de vraiment bien s’occuper de leurs patients. Ça je peux le confirmer … l’équipe est vraiment top 🙂 En tout cas, il voulait nous rassurer en nous montrant ça, tout en nous disant que forcément, il y aurait toujours des cas pour qui ça ne marcheraient pas … En attendant, il m’a demandé de ne pas faire chuter ces stats ^^  je ne demande que ça !!!! …

J’ai rendez-vous le 18 avec l’acupuncteur … et ça aussi du coup, c’est cool, car je vais avoir le temps de voir avec lui ce qu’on peut mettre en place …

Finalement, à part la gestion au boulot qui va être galère, je crois que c’est plutôt une bonne chose !

Enfin voilà… je ne sais pas si c’est l’idée de reculer pour mieux sauter qui me redonne le moral … mais en tout cas… je me sens un peu mieux 🙂

26d9d189

 

Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 28 Commentaires

Avec ou sans …

Il y a des jours sans et des jours avec …

Aujourd’hui, ça serait plutôt un jour sans.

Enfin, finalement, y a beaucoup plus de jours sans en ce moment que de jours avec.

Et je n’arrive pas à voir comment ça pourrait s’arranger.

Plus que 15 jours et début du nouveau protocole. Mon chéri a « hâte ». Moi j’ai peur. Parce que je n’y crois plus à tout ça.

A ma première FIV, même si j’avais peur, j’avais plutôt confiance en la technique. Je me disais que la FIV, c’était notre solution.

Mais ça c’était l’espoir qui parlait, ça c’est avant de savoir.

C’était avant de savoir qu’on pouvait avoir une mauvaise réponse au traitement malgré des doses de cheval.

C’était avant de savoir que malgré 4 ovocytes ponctionnés, on pouvait en perdre en route.

C’était avant de savoir que malgré 2 ovocytes rescapés et malgré tout, fécondés, un seul pouvait donner un embryon.

C’était avant de savoir qu’on pouvait être enceinte … et ne pas voir son embryon se développer.

En fait, je savais déjà tout ça. Mais je ne voulais pas croire que ça m’arriverait.

Aujourd’hui, non seulement je le sais, mais je l’ai vécu et je sais que cela peut recommencer. Et je sais que ça pourra être pire.

Quand j’ai dit ça à mon chéri, il m’a répondu qu’il ne voyait pas ce qui pouvait être pire que ce qu’on a déjà vécu…

Que pour lui le pire a été qu’on lui annonce qu’il allait être papa … pour qu’on lui explique après en salle d’écho qu’en fait ce n’était qu’une mauvaise blague. Qu’en fait, son bébé déjà n’existait plus. Que son rêve, il pouvait se le mettre au c**. Que le pire, ça a été les mois d’après, à attendre, attendre, attendre. Que le pire ça a été de me voir si mal et si malheureuse. Alors franchement … qu’est ce qu’on peut redouter aujourd’hui ?

C’est vrai, il a raison… mais … et si cette fois, le médecin nous disait « Merci Madame, pas assez de follicules matures, pas de ponction, on ne peut plus rien pour vous ».

Plus de bébé en vue quoi …Chéri lui s’en fout. Il préfère qu’on arrête avant la ponction, plutôt que de devoir revivre un début de grossesse qui s’arrêtera.

Oui mais … tous ces efforts ? le régime, le traitement … à quoi ça sert alors ?

On n’imagine pas les efforts que cela demande d’essayer de mettre toutes les chances de son côté … pour rien … Toute cette énergie que l’on dépense … pour rien… et du même coup, cette impression qu’on en fait jamais assez, jamais.

Et puis, il y a les témoignages… toutes ces femmes qui se battent pour être maman, et qui me donne l’impression que je vais vivre tous leurs malheurs. Là où je devrais trouver de l’espoir, je n’y vois que batailles, découragement et chagrin. Et pour celles qui réussissent malgré les obstacles, je ne me sens pas aussi fortes qu’elles pour y arriver. Et puis, il y a les autres. Celles qui n’ont jamais réussi. Qui sont restées au bord du chemin à regarder les autres vivre leur rêve. Celles qui n’ont pas eu leur miracle. Et forcément je m’imagine à leur place et c’est juste atroce.

Comme c’est difficile de comprendre pourquoi, lorsqu’on y met toute son âme, son énergie, ses convictions, sa volonté et son désir, pourquoi cela ne paye pas.

Et j’en suis là. A me dire que quoi qu’il se passe, ça ne paiera pas.

Parce que ce matin, je suis montée sur ma balance et j’avais 2 kg en plus, au lieu des 2 kg que j’espérais en moins ! et que ça aussi, je ne comprends pas comment on peut prendre 2 kg en quelques jours à peine. Que je ne comprends pas comment on peut anéantir des efforts considérables en un claquement de doigts. Alors oui, le poids ça va, ça vient. Dans 2 jours peut-être, ça sera rentré dans l’ordre (ou pas). Mais juste que pour le moral… ça le fait pas du tout.

Je me sentais si fière d’avoir réussi et me revoilà bien bas en me demandant quel poids je ferai la semaine prochaine quand je verrai mon gynéco … c’était une petite réussite qui me permettait au moins d’avoir gagné une bataille dans cette guerre … mais non, ça aussi, c’était juste trop beau.

Oui, c’est un jour sans.

Chéri a raison. Il a hâte. Il pense qu’un nouvel essai, c’est une nouvelle chance.

Moi, j’ai juste l’impression que pour changer, ça va être la *marde* …parce que jusqu’ici rien n’a été facile et qu’au contraire chaque petite victoire a simplement été piétinée.

Mais, j’ai un peu hâte aussi. Juste par curiosité, voir si ça pourrait être pire, ou si au contraire, un jour ça finit par s’arranger. J’ai tellement de doutes… et en même temps … j’ai besoin d’aller voir …

Aujourd’hui est un jour sans… Demain il sera peut être avec (un bébé).

 Image

Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures, Ma FIV à Moi II, Ze Return | 32 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV