Transparence…

Je l’avoue, je suis une fan de « Buffy contre les vampires ». Cela m’est venu sur le tard. Je crois que la série ne passait plus à la TV. Néanmoins, je me suis laissée prendre. Adorant le personnage de Spike. Beaucoup moins celui d’Angel… Bref… Au tout début des saisons, il y a un épisode où une jeune fille se sent tellement ignorée par les gens qui l’entourent qu’elle finit par devenir réellement transparente à leurs yeux… D’un point de vue philosophique, je me suis réellement retrouvée dans ce personnage… Et aujourd’hui encore…

Avant… Quand je voyais des femmes enceintes, je me disais qu’on les traitait comme des princesses. J’étais à la fois énervée et émerveillée. On prenait soin d’elles… On leur laissait la place… On s’intéressait de leur santé. Etc…

Puis, je suis tombée enceinte de ma boule d’amour… Les gens semblaient heureux… Je devais prendre soin de moi. Puis, je l’ai perdue… Enfin, moi je n’ai rien fait mais l’expression en dit long… Et là, le monde a semblé s’écrouler pour les autres… J’ai dû consoler des gens qui n’auraient pas dû être concernés… Moi, la mère … Moi qui perdait mon unique enfant… Mon unique espoir. Le monde à l’envers… Et puis, j’ai dû entendre et écouter des reproches à peine cachés  » tu es trop stressée… Tu devrais moins y penser… « . En gros  » c’est ta faute si tu as perdu ton bébé « . Sauf que ledit bébé n’est parti réellement qu’au bout de 3 mois et que j’ai vécu les pires moments de ma vie… Et que plus personne n’était là…eux étaient passés à autre chose… Tout comme personne n’était là pendant les mois de traitement …

Puis, j’ai eu l’immense chance et bonheur de tomber à nouveau enceinte…et puis, ça a tenu. On a pris soin de moi. Enfin non, on a pris soin d’eux… Car, en fait, on me l’a assez répété ce qui compte c’est eux… Peu importe mes sacrifices. L’important c’est eux. Dans un sens, c’est vrai. Mais je devrai être la seule à le dire. J’ai fait exactement ce qu’il faut pour eux.

Puis ils sont nés. Et qu’importe mon état de santé. On me le répète assez. L’important c’est eux. Dans le fond c’est vrai. J’aimerais seulement ne pas devenir invisible.

J’aimerais qu’on n’oublie pas de me dire bonjour quand on vient me rendre visite avant de foncer voir les petits. J’aimerais qu’on me demande pourquoi j’ai besoin qu’on garde mes petits pour aller chez le médecin. J’aimerais qu’on comprenne que je sois fatiguée et qu’on cesse de me répondre  » du moment que les petits vont bien, c’est le principal »… Mes enfants, je m’en occupe… Peut être plus qu’il ne faut. Je me sacrifierai pour eux. Je mourrai s’il le faut… Ils n’ont pas besoin qu’on se préoccupe plus d’eux. Du moins, je crois.

Depuis que je suis mère. Je n’existe plus. Les gens ne viennent plus pour nous mais seulement pour les bébés. Qu’importe notre état… On les a voulus, on les a eus… Ce n’est pas nombriliste. Juste un état de fait. Comme cette jeune femme dans Buffy je suis devenue transparente … Quand bien même , je me répète en boucle les paroles de mon médecin  » prenez soin de vous… Si vous allez bien… Vos enfants iront bien ».

Est-il le seul à penser ça ???

Invisible j’ai été … Invisible, je suis. Sauf aux yeux de mes enfants qui me dévorent des yeux… Je ne suis certainement pas la meilleure des mères. Je l’ai bien compris. Comme dit Freud tout vient de la mère. Chaque problème vient sans doute de moi. Je ne ferai jamais assez bien. Du moins aux yeux des autres (mères).

Pourtant, je suis bien meilleure que la mienne. Pourtant, j’aime mes enfants plus que tout. C’est même dingue d’aimer autant. Pourtant, ils seront toujours ma priorité.

Alors, si je me « sacrifie » pour eux… Si je m’abandonne de bonne foi pour eux… Est ce trop demander que les autres prennent soin de moi … Aussi ?

Je suis devenue tellement invisible…. J’aimerais tellement exister ailleurs que dans les yeux de mes enfants… Car ça ne durera pas éternellement. J’aimerais tellement me voir autrement que comme une matrice. Moi qui n’ai pas su faire un enfant normalement… Dans l’amour, le désir, dans un lit…moi qui voudrait aussi retrouver un corps de femme, svelte et tonique. Moi qui voudrait être une mère mais pas que…

Moi qui voudrait être moi dans tous ses rôles. Qui aimerait qu’on lui fasse confiance à presque 38 ans…

Moi qui suis si forte et si fragile. Qui pleure parce qu’elle se sent abandonnée alors qu’on ne peut abandonner qu’un enfant.

Je suis la plus heureuse des femmes aujourd’hui et parfois je me sens si seule car critiquée et inexistante. Parce que mon corps ne suit pas toujours, mon mental non plus… Et ça ne semble pas concerner grand monde…

Parce que du moment que les bébés vont bien……..

Ne pas s’oublier dans notre rôle de mère est si difficile… Mais si seulement les autres ne nous oubliaient pas non plus…

Publicités
Catégories : Au jour, le jour | 37 Commentaires

Navigation des articles

37 réflexions sur “Transparence…

  1. Oh ben ça, c’est un gros chagrin, ma boulinette. Je te serre dans mes bras…

  2. Tes derniers posts ne sont pas très enjoués…
    Peut-être devrais-tu confier tes enfants quelques jours à tes parents et prendre du temps pour t’occuper de toi, passer du temps avec ton homme, voir des amies, te faire chouchouter, bref te retrouver ?

    • Il se trouve que je suis loin de ma famille et de mes amies. En soi, la solitude ne me pèse pas tant que ca. Bien moins que le manque de « reconnaissance ». Être critiquée en permanence et qu’on ne se préoccupe pas de moi est pesant. La fatigue commence à se faire ressentir d’où un état d’esprit négatif. Dans une semaine mon homme sera en vacances. Je sais que je peux m’appuyer sur lui. Et je vais essayer de laisser les enfants à mes beaux parents… Même si ça me coûte ^^ pour avoir une journée en amoureux avec mon chéri…pas simple cette ambivalence de sentiments… Tellement heureuse parce que j’ai des enfants super… Et à la fois si fatiguée… Et que personne ne veuille le comprendre.

      • Je crois que beaucoup de jeunes mamans connaissent ce sentiment, il est important de te faire soutenir et de rejeter les critiques.
        Une bonne mère est une mère qui aime ses enfants et fait de son mieux, à te lire tu es proche de la perfection. 🙂

  3. Comme je te comprends !!!!!!!!!!!!!!
    Même si je n’ai jamais regardé Buffy lol
    Les traitements, sans que personne ne se préoccupe de toi. Pas un coup de fil, pas une visite, pas une prise de nouvelle, pas un soutien. Rien de rien.
    Je me suis promis une chose. Que le jour où j’aurai des enfants, et bien seul mon mari et moi profiterons d’eux. Ma famille ne le mérite pas.
    Et qu’on ne me demande pas des photos de mon ventre empli de vie, (comme je l’ai lu dans le blog d’une des filles) parce que c’est niet d’office. Uniquement ma meilleure amie y aura droit, les autres peuvent aller se brosser (famille, belle famille).
    Et seuls mon mari et ma meilleure amie auront le droit de poser la main sur mon ventre. Simplement parce que je sais que ça sera naturel et fais avec amour.

    Profites de ton bonheur, ton mari, tes enfants, ta famille à toi, celle que tu as construite.
    Les autres, laisses-les pour ce qu’ils sont. Ils n’en valent pas la peine.
    Je ne comprendrais jamais comment l’entourage peut être si cruel.
    Ca fait mal, et il ne sont pas foutus de s’en rendre compte.

    Je t’embrasse bien fort « Buffy » lol

  4. Prends soin de toi Boule! Tu es passée par la PMA, la perte d’un bébé, une grossesse gémellaire, un gros flip pour les bébés à la naissance…comme tu le dis il faut maintenant que tu récupères parce que là ya eu trop d’émotions, trop de tensions psychiques et physiques. Tu as même cette force d’avoir analysé tout ça d’ailleurs! Je t’embrasse bien bien fort!!!

  5. Beaucoup de mes amies me disent a quel point elles ont mal vécu cela. Les gens manquent tellement d’empathie et de finesse d’esprit. Acceptes ces sentiments ambivalents car ils sont tout a fait naturels et profites avec ton chéri des que tu le pourras! Tu en as suffisamment bavé et pour moi l’important c’est que les enfants et TOI aillent bien! 😉

  6. savvt

    Je ne poste pas très souvent mais là je me dois de le faire…
    Je comprends vraiment ce que tu ressents… moi aussi ça m’horripile ceux qui se précipitent sur mon fils en nous ignorant presque…
    Heureusement il y en a peu dans mon entourage…
    Mais je comprends qu’à force de ce genre de choses tu te sentes transparente..
    As tu essayé de leur en parler ? De dire que ta vie n’est pas juste une prolongation de celle de tes enfants ?
    En effet si tu le peux ça te ferait sûrement du bien de faire garder tes petits bouts et profiter de moments avec ton mari. Fais toi chouchouter… peut être peux tu prévoir un soin en institut massage ou autre pour renouer avec ton corps et lui donner de l’attention ?
    On ressent la tristesse dans tes deux derniers posts ne reste pas comme ça…
    Dépression post partum ?
    Fais attention en tous cas si c’est une dépression qui te touche de ne pas laisser trainer. Si tu as besoin de parler n’hésite pas tu as mon mail.
    Plein de courage et surtout prends soin de toi

    • Merci bcp pour ton soutien. Au delà d’une dépression je crois que je suis fatiguée et que je ressens le contrecoup des derniers mois, voire années… Merci. Gros bisous

  7. Courage ma belle ! Je crois qu’il faut surtout apprendre à vivre sa vie indépendamment des autres qui nous font trop souffrir avec leurs remarques et conseils alors qu’ils ne pourront jamais comprendre ce que nous vivons en PMA. Bisous de courage.

  8. Et si tu en parlais à ton entourage ? Sur le mode de l’humour et si ça ne suffit pas de la grosse colère. C’est quoi ces façons de t’ignorer ? Jamais trop tard pour apprendre la politesse.
    Gros bisous.
    Lily.

    • J’aime la méthode Lily, précieux conseils. Si tu essaye, tu nous dit. Des bisous et un immense soutien

    • J’en ai parlé. En mode « pas contente » et ca fait rigoler… D’ailleurs maintenant on me charrie avec ça … Oui parait que n’exagère… Merci ma lily

      • Zabusent là quand même !
        Ça prouve en tout cas que ces attitudes qui te blessent ne sont pas volontaires.
        Gros bisous.
        Lily.

  9. Bulle

    Ils sont durs ces premiers moments a la maison, j’avoue que quand on a la chance d’être bien entourée c’est hyper important. Je comprend ton besoin qu’on s’occupe un peu de toi (peut être que tu peux voir ta sage femme pour parler un peu avec elle et vider ton sac?) et même si avec deux bébés le temps manque encore plus on a toujours besoin a un moment ou a un autre qu’on s’intéresse a nous, un peu. Alors je te fais un câlin, de loin et je crois parler pour toutes les PMettes mais tu peux continuer a vider ton sac, on sera toujours la… Ces moments sont les plus durs mais ça passe… Bisous bisous

  10. Tu décris bien une forme de baby blues boule. Cette sensation d’être inexistante, passer en 2ème plan après toutes ces souffrances endurées et tous ces efforts fournis. Je crois qu’il faut que tu le dises effectivement, sur le ton de l’humour ou pas d’ailleurs mais l’important ce n’ est pas que tes petits bouts c’est VOUS… Les mamans hyperinvesties ont tendance à s’oublier et à se faire oublier. Prends soin de toi Boule, c’est primordial, tu n’as pas que la fonction de (super) maman, tu es une femme, une compagne… Big bisous

  11. Je viens de lire tes 2 articles d’un coup, je suis débordée aussi.
    Et je suis bien d’accord, tu n’as pas à devenir transparente. Tu dois faire comprendre que tu as le droit aussi aux égards et aux bonjour.
    Je comprends tellement ton sentiment.
    Je te souhaite de trouver bien vite la sérénité!

  12. Ne sois pas trop exigeante avec toi-même, ma petite Boule de Mousse… On apprend à devenir parents, et on fait de son mieux… et il est difficile, pendant cet apprentissage, de ne pas oublier le « soi femme/ féminin », le « soi épouse », le « soi copine ».
    Ma petite puce va avoir 6 mois, et c’est seulement maintenant que j’arrive à retrouver « à peu près » un équilibre fragile entre tous ces pans de mon « moi »…
    Quant aux autres… je comprends ton manque de « reconnaissance », car pendant longtemps, j’ai aussi eu l’impression que je n’existais que si je voyais mon reflet dans le regards des autres…. Encore maintenant, il m’est parfois bien difficile d’avoir l’impression d’être transparente aux yeux de certains qui nous sont proches ( mais le sont-ils vraiment, finalement?!…).
    Mais au fur et à mesure de mes séances psy, je me rends compte que « tout part de soi »…j’ai besoin de reconnaissance par manque de confiance…. alors en prenant confiance, ce besoin de reconnaissance s’envole: je vis pour moi, je n’ai pas besoin des autres pour me sentir exister…
    Tout cela est bien difficile à « mettre en place », mais petit à petit tu vas y arriver, et tu verras que tu vas te sentir de + en + vivante au fur et à mesure que tu deviendras indépendantes de ces autres qui ne sont pas là alors que leur soutien te semble indispensable à ce moment M…
    Courage, bisous !!!!

    • Ça m’a fait bcp réfléchir ton message. Il faiut effectivement que je travaille là dessus. Et la fatigue ne m’aide pas. Tout plein de bisous. Merci

  13. Je ne sais pas trop quoi dire alors juste… /câlin

  14. Maya

    Hello boule de mousse, avec les vacances de monsieur boule je suis sûre que tu vas reprendre du poil de la bête. Ce que tu vis est courant mais non moins dur pour autant. Ce qui compte c’est avant tout que tu puisses te reposer, te faire chouchouter (coiffeur, esthéticienne par exemple) et parler avec une copine?
    Gros bisous, tout ce que tu as traversé a du être épuisant même si tu gardes la tête hors de l’eau: prends bien soin de toi.

  15. Titine7831

    Ça fait bien longtemps que je n’ai pas commenté un de tes posts…
    Mais là je ne peux pas faire autrement que de te dire merci.
    Grâce à toi et à ton ressenti que tu nous transmets, je vais faire de mon mieux pour penser un peu plus à la maman et moins me « jeter » sur le(s) bébé(s).
    Je pense que j’ai du réagir comme tu le décris, sans avoir conscience du mal que j’ai pu faire.
    N’hésite pas à en parler à ton entourage, ils seront surement aussi ennuyés que moi de t’avoir blessé…
    Bon courage à toi, c’est difficile tous ces changements de vie.

    • J’en ai parlé mais c’est pris à la rigolade… Maintenant ils deviennent même avec ça ! C’est normal de s’intéresser aux bébés… Mais parfois c’est extrême ^^ merci. Bisous

  16. Ton billet m’a beaucoup interpellée (je le lisais sur l’Iphone mais par manque de réseau, je n’ai pu commenté, là, je le fais du boulot. Pas bien !). J’ai souvent ressenti ce sentiment d’être transparente en fait donc je comprend parfaitement ce que tu peux vivre. Et j’avoue que ton entourage m’agace au plus haut point quand ils te disent que « ce qui compte c’est la santé des bébés » (sous-entendu, et toi, fais pas chier avec tes jérémiades). Et puis, c’est agaçant quand on vient te rendre visite mais qu’en fait la seule chose qu’on veut voir c’est les bébés (l’attraction). Je trouve ça limite mal poli. J’ai bien envie de te conseiller de remettre ces gens à leur place mais c’est plus facile à écrire qu’à faire. Ce qui est sûr, c’est que tu nous fais un petit baby blues. Il va falloir te confier à ton homme et demander de l’aide. Biz

  17. Je t’envoie un gros ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :