Merci…

J’écris moins, j’écris peu … Mais vous lis chaque jour. J’essaie d’être présente autant que faire se peut… Et je voulais juste te dire merci à toi d’être là. Encore … Malgré le fait que j’ai eu droit à mon gros ventre… Malgré le fait que j’ai eu une chance immense et deux merveilles dans ma vie. Parce que j’ai été blessée, c’est vrai, de voir que certaines m’avaient abandonnée en chemin. Même si je comprends… Malgré tout… . Pourtant depuis, nombre d’entre elles ont eu aussi leur gros ventre…et pourtant… L’abandon chez moi est un gros problème que même la thérapie n’a pas réussi à régler..

Merci pour tout. Parce qu’il est des soirs où le spleen est là et où on se souvient des gens qui sont là malgré tout… Je ne te connais pas mais je pense souvent à toi. Et tu as continué à partager mon bonheur et mes moments moins drôles aussi.

Merci de ne pas m’avoir abandonnée. Pardon pour ce billet digne d’une enfant de 4 ans. Mais il est des soirs difficiles où les fantômes nous rattrapent….

Demain sera meilleur… La pleine lune sera passée…

Publicités
Catégories : Au jour, le jour | 38 Commentaires

Navigation des articles

38 réflexions sur “Merci…

  1. Toi aussi tu ne nous a pas abandonné. La preuve, tu es toujours là ! et je t’en remercie !!! Là pour donner espoir, pour soutenir, pour nous parler de tes merveilles et de toi ! Des énormes mercis ma douce <3)

  2. On te retourne le compliment. Merci à toi d’être là

  3. Bulle

    Comme quoi parfois, même dans des circonstances difficiles, on rencontre des gens formidables… 🙂

  4. Moi je suis tjs là, malgré ce ventre tjs vide…

  5. Merci surtout à toi d’être toujours là ❤ on t'aime fort et on est tellement heureuse de voir que ce long parcours n'a pas été vain et vous a apporté vos deux merveilles ! Gros bisous ma jolie

  6. Ah Boule de Mousse tu as été présente malgré les soucis des petits alors…je pense que personne ne t’en veut de ton bonheur, peut être que certaines personnes ont préféré s’éclipser mais sans intention de te blesser.
    Plein de gros bisous j’espère que ton coup de blues va vite passer 🙂 mille pensées !

  7. J’espère que tes petits vont bien petite boule de mousse.
    Des bisous pour toi

  8. Merci à toi d’être toujours là!
    🙂
    Bisous tout plein

  9. Comment vont les deux trésors? Bisous

    • Les 2 trésors vont beaucoup mieux. L’hémoglobine tient bon même si on est pas encore au top mais ça reste très bien 🙂 ils poussent bien et sont plein de vie. C’est beaucoup de bonheur 🙂

  10. Merci à toi aussi de ne pas avoir laissé les copines aux ventres vides, et merci beaucoup d’avoir accueilli et de soutenir les nouvelles… Ton histoire est plein d’espoir et de douceur. Big bisous

  11. Boulinette, ton blog est l’un des premiers que j’ai aimé lire, avec ceux de Kaymet et Lutine. Il n’est pas toujours facile de continuer à suivre les heureuses mamans, même si on est heureuse pour elles, même si ça donne un peu d’espoir. C’est terriblement douloureux de voir les autres vivre notre rêve le plus cher, surtout si de notre côté l’espoir s’amenuise. Alors si j’ai continué à te lire, je crois que c’est parce que tu as réussi à parler de ton bonheur d’être maman avec délicatesse, avec pudeur. Et puis comme disent les filles, tu es toujours là pour nous. Merci Boulinette.
    J’espère que tes idées sombres vont vite s’envoler.
    Donne-nous des nouvelles de la santé de tes petits.
    Gros bisous.
    Lily.

    • Tu n’imagines pas à quel point ta présence avec Lutine me touche. Je sais à quel point c’est douloureux pour vous. Et votre fidélité est vraiment un joli cadeau. Merci.

  12. Des bises, Boule de Mousse, aujourd’hui est un autre jour, j’espère que ce spleen/mélancolie s’est envolé!
    Bises

  13. Ma chère boule de mousse…. quelle sagesse de reconnaître l’enfant de 4 ans qui s’exprime en soi… et quelle douce honnêteté intellectuelle de partager ses difficultés, sans voile…. Les menteurs et les malhonnêtes doivent s’excuser pas les personnes qui se livrent et sont dotées de belles intentions…
    Tu sais, les blogs sont des libres services d’informations et d’expériences et le public/lecteur est très variable selon les sujets et leurs besoins…
    Quelques lecteurs restent fidèlement rivés à leur écran quand on édite car ils suivent l’aventure et se sont pris d’attachement pour celle ci. Mais très souvent, le public évolue, varie et c’est aussi très bien.. Pour ma part, je sais que j’ai « perdues » certaines Pmettes et trouvé de l’écho dans de nouvelles personnes aussi. Les choses s’équilibrent je crois. Pour certaines, la difficulté de voir une pmette monter dans le train est trop lourde (même si ce type de réaction continue de beaucoup me questionner sur leurs intentions vis à vis des autres pmettes dans l’absolu…) et elles s’éloignent et restent proches de celles qui, comme elles, sont encore dans la galère des essais/échecs. Il n’y a pas de jugement à avoir, on va tous vers l’endroit où des choses résonnent pour nous selon notre état d’esprit du moment.
    Pour d’autres, même encore en galère, la victoire de l’une prépare la victoire des autres aussi et elles restent donc plus ou moins proches mais en tout cas, elles sont présentes
    Je serai là, pour ma part, fidèle 😉
    Grosses bises !!

    • Merci ma belle. Tout ça est très vrai. L’adulte en moi le sait. Quant à l’enfant, parfois il réapparaît quand la fragilité s’installe. C’est dur parfois de voir certaines s’éclipser alors qu’on a partagé tant à un moment difficile. D’une manière générale je passe outre. C’est la règle du jeu et certains soirs… C’est plus difficile. Merci en tout cas pour ta fidélité.

  14. line mary

    Ton blog a été le premier que j’ai lu et il m’a fait beaucoup de bien, avant, pendant ma grossesse et encore maintenant. Il est tellement bien écrit et ton parcours est tellement proche du mieux.On ne se connait pas, mais je pense souvent à toi et je me sens très proche de toi… je suis heureuse que toute ta petite famille se porte bien, Depuis le début, j’y croyais pour toi, rappelles-toi…
    je t’embrasse,bonne journée

  15. Lisette

    Ma petite Boule de Mousse, je ne sais pas ce qui te cause ce chagrin exactement mais ne te sens pas seule, tu ne l’es pas 🙂 je t’embrasse très très fort

    • Merci Lisette 🙂 tu le sais rien n’est parfait dans la vie. Je suis comblée dans bien des domaines mais il y a toujours quelque chose pour gâcher la fête parfois. Merci d’être là

  16. mimi

    Je ne te suis pas depuis très longtemps, je n’ai pas eu le parcours que toi et les pmettes avaient eu, mais ton blog est je trouve rempli d’espoir, ton chemin n’a pas été facile et cela est normal de broyer du noir quelques fois même si on a tout pour être heureuse. C’est vrai je ne peux pas comprendre le lien qui vous unissez avec les pmettes et je ne peux pas comprendre leur réaction mais ce que je sais c’est que tes articles joyeux me font du bien et que je ne suis pas bien lorsque je,lis des articles tristes. Elles reviendront peux être car tu es très attachante et tes articles sont pleins de pudeur. Bises à vous 4.

  17. dranzineddranzine

    Contente de te lire, de te savoir heureuse, et de voir que le spleen peut toutes nous toucher, on y a droit aussi, et on sait relativiser quand la vilaine lune s’en va.
    Bises

  18. Je connais ces soirées difficiles hantées par les fantômes… Elles vont et viennent, mais ce à quoi il est important de se raccrocher, c’est au fait qu’elles finissent toujours par laisser place à la sérénité et au bonheur d’être 2, ou d’être 4…
    Merci à toi d’être toujours là !! En chacun de nous, il y a cet enfant de 4 ans… Ca fait du bien des fois de le laisser s’exprimer, non? Bisous.

  19. Chattes and Co

    Coucou,
    Je regardais un peu la liste des blogs qui me “suivent” et que je ne connais pas bien, mais le tien est un peu particulier parce que tu es l’un des premiers que j’ai lus lorsque j’ai découvert la blogosphère PMA de WordPress, juste après être tombée sur le blog de Lucette. Je suis revenue aujourd’hui sur ton blog, et ai eu envie de répondre à cet article-ci, parce je fais justement partie de celles qui “abandonnent” les copines aux ventres ronds.
    De tous les articles que j’ai pu lire en presque huit mois de “blogactivité”, je me souviens très bien d’un d’entre eux, d’un à toi. Et je ne l’ai jamais oublié. Celui d’une femme enceinte qui a connu les douleurs de la PMA, et qui s’adresse à celles qui sont toujours en attente avec un degré d’empathie et de sincérité vraiment touchants. Quand j’ai dû lire ton article cette fois-là, j’imagine que je devais être au fond du gouffre pour m’en souvenir aussi bien, et parce-que, pour une fois, j’avais l’impression que quelqu’un comprenait qu’on puisse ne pas céder à la joie collective quand tant d’autres sont sur le carreau. C’était un très beau message, et je n’en ai pas vu de plus beau depuis de la part de Pmette enceinte.
    De mon côté, je suis parfois blessée moi aussi de ne plus entendre parler des copines qui autrefois étaient très présentes quand elles n’étaient pas enceintes, ou de celles qui cessent de me parler quand elles voient que je me fais discrète sur les récits de leur grossesse.
    Parce que la raison qui fait qu’on finit par s’enfuir, comme me l’a dit Bounty une fois (puisse-t-elle ne pas oublier ce qu’elle m’a dit une fois), c’est que c’est la souffrance qui est à l’origine de la fuite. C’est parce que la douleur de ne pas être maman, de ne pas être enceinte est tellement dure à vivre, qu’on fuit toute forme de grossesse. Alors bien-sûr, une grossesse PMA est un moindre mal, mais je t’assure que dans mon cas, même je suis heureuse pour elles, les messages de grossesse me font mal, vraiment. Il n’y a rien de méchant, et il y en a certaines auxquelles j’étais vraiment “attachée”, mais j’ai dû finir par arrêter de les suivre quand je sentais que ça m’enfonçait encore plus. Et je vais voir, de temps en temps, juste pour être sûre que tout va bien, mais je n’arrive plus à communiquer.
    Alors aujourd’hui je suis tombée sur ton message, sur le fait que tu remercies celles qui sont restées, mais tu sais, je pourrais être l’une de celles qui sont parties (ce qui n’est pas le cas car tu étais déjà enceinte quand je t’ai lue la première fois), et pourtant ne pas être moins attachée à toi que les autres, mais juste ne pas réussir à dissocier la personne de son caractère “mère” qui me fait tant défaut.
    J’espère ne pas être maladroite avec mon message, j’ai voulu te répondre parce que justement, c’est TOI qui avais écrit un si beau message de soutien pour nous toutes qui sommes encore là dans l’attente, et qu’il y avait dans ce message une si grande flamme de compassion! Des fois, quand je vois que celles pour qui je ne commente plus, ne sont plus là non plus en retour, j’aimerais tant qu’elles comprennent que ce n’est pas de l’indifférence, ni un abandon, mais juste une protection.
    Bon voilà t’avais pas trop le moral, j’espère ne pas te plomber avec mon message c’était pas du tout mon intention, mais juste essayer de faire comprendre, pourquoi certaines s’en sont peut-être allées, et puis au passage te remercier pour ce magnifique message que tu avais fait il y a quelques mois, et qui m’avait fait tant de bien !
    A bientôt peut-être

    • Ton commentaire est plein de vérité. Je ne renie pas ce que j’ai écrit il y a maintenant quelques mois, mais si je comprends qu’on ait pu me tourner le dos, il n’en reste pas moins que c’est douloureux. Tu l’auras compris, je suis entière, même si ici on ne se connait pas vraiment. Pourtant quand on a partagé tant de choses difficiles et je pense notamment à la fc, qu’on a échangé un nombre incalculable de mails, on s’est confiée et soutenue celle qui avait vécu la même chose que vous, c’est très dur de ne pas avoir mal… Je ne parle pas des lecteurs occasionnels mais de celles avec qui j’avais cru avoir tissé des liens… Bref… Ce fut une soirée difficile pour moi. J’imagine que tout ça n’a pas vraiment d’importance. Il y a néanmoins des jours où c’est bien de comprendre les autres et d’autres où on a besoin d’être comprise. Et ce soir là c’est ce dont j’avais besoin. Et si je comprends les raisons de cette désertion, il était important qu’on comprenne que ça puisse blesser. Bref… C’était hier. Demain sera meilleur. Merci pour ton commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :