Papy…

Mes deux petits soleils avaient été transférés le jour de ses 85 ans. J’y avais vu un signe. J’avais eu raison. Il allait mal physiquement depuis de nombreuses années. Mais si son corps souffrait sa tête marchait bien. Depuis quelques temps, il avait du mal à se lever mais il gardait l’espoir d’aller mieux et de pouvoir retrouver un peu de validité.

Enfant, très jeune, il avait été atteint par la polio. Il était resté des années hospitalisé à une époque où on se fichait de la douleur des jeunes enfants. A une époque où l’on croyait que les enfants ne connaissaient pas la douleur. On l’avait opéré à de maintes reprises et il en avait gardé un handicap. Une jambe raide et une hanche bloquée. Les médecins lui avaient prédit une vie en fauteuil roulant. Malgré ces années d’hospitalisation, il avait eu son bac à 16 ans, obtenu un diplôme de haute école de commerce. Et surtout avait refusé son handicap. Seul, il avait travaillé sa jambe. Seul, il a appris à la plier un peu et il avait évitė la chaise roulante. Par la suite, sa carrière avait été remarquable. Autodidacte, il a appris 4 langues au moins.

Jeune marié, il était parti en voyage de noces avec sa femme en vélo. Paris-Rome en vélo équipé d’une pédale spéciale pour sa hanche bloquée.

Je vous l’accorde, il n’était pas homme facile. L’époque le voulant, il offrit une éducation sévère et stricte à ses 3 enfants. Alors lorsque ma mère s’en alla et que mon père demanda de l’aide à mes grands-parents pour m’elever, tout ne se passa pas comme sur des roulettes pour moi. L’adolescence fut une période critique où l’on n’arrivait pas à se supporter… Le gouffre des générations.

Les années passèrent et pour je ne sais quelle raison, mon divorce nous rapprocha. Je me rendis compte à quel point, il était important dans ma vie, malgré ses travers et ses défauts. Il avait fini par me respecter et nos relations furent beaucoup plus facile.

Hier soir, il entrait à l’hôpital. Une fois de plus. Cette fois, son état ne s’arrangera pas. Cette fois, il ne peut plus respirer seul. Maintenant, ils attendent l’arrivée de sa fille pour un dernier adieu. Pour vulgairement parler : le débrancher.

Comme tous les vendredis, hier je l’appelais au téléphone. Il avait une bonne voix. Il semblait plutôt bien. Puis dans la soirée tout s’est dégradé. .. une dernière fois.

Il ne connaîtra jamais ses arrières petits enfants. Lui qui les a attendus si longtemps. Lui qui a pleuré en apprenant leur arrivée prochaine.

Mon coeur saigne pour celui qui fut un second père pour moi. Même si je le compris très tard.

Dans quelques jours voire quelques heures, il nous quittera à tout jamais… et je trouve cela si… triste.

Publicités
Catégories : Au jour, le jour | 26 Commentaires

Navigation des articles

26 réflexions sur “Papy…

  1. Comme je comprends cette tristesse.
    De mon côté , je n’ai plus aucun de mes grands pères et mon mari non plus.
    Le dernier grand père dans la famille de mon marient décédé il y a deux ans.
    Si la PMA répond à notre rêve et nous offre un garçon , nous savons qu’il portera son prénom.
    Bises douces.

  2. Quelle tristesse ! Ça aurait été tellement bien qu’il les connaisse. Biz de réconfort pour toi

  3. Courage Boule de Mousse c’est des moments difficiles. Grosses pensées pour toi. Biz

  4. Miss Smile

    je pense à toi…bon courage!

  5. On vit ça aussi, ces temps-ci le papa de mon Amoureux est décédé il y a 15 jours… certains meurent, d’autres naissent… tel est le cercle de la vie qui a parfois de tristes coïncidences… Mais pour nous, l’arrivée de notre ptit bout est comme un souffle qui nous transporte vers la vie…
    J’avais publié ton grossesse aujourd’hui sur mon blog… je viens d’y rajouter un lien vers un court métrage plein de douceur et d’espoir, et t’envoie toutes mes pensées.

    Plein de bises de réconfort

  6. ton « journal de grossesse », je voulais dire…
    Bisous

  7. Ton article me fend le coeur! Comme je te comprends .. J’ai vécu la même chose avec mes arrières grands-parents qui m’ont pratiquement élevé! J’ai perdu mon arrière grand-mère puis un an plus tard mon arrière grand-père la suivait … 5 ans plus tard la douleur est toujours aussi présente! Je te souhaite beaucoup beaucoup de courage

  8. Je ne possède pas de mots suffisamment forts pour consoler ta peine et ce vide immense. Je vais penser très fort à toi t’envoyer un câlin bien fort et réconfortant. Ton papy me semble être un homme extraordinaire, je vais penser à lui aujourd’hui.

  9. Tu es la première ici qui me fait pleurer.
    Si tu le peux, je te souhaite de passer un bon dernier moment avec lui.
    Je sais combien c’est dur de laisser partir une personne qu’on aime. Malheureusement ça fait parti de la vie
    Profites de lui encore
    Et s’il part d’ici peu, je lui souhaite un très bon voyage
    Je vous embrasse tous les deux du fond du coeur

  10. Je te présente toutes mes condoléances.
    Tes enfants auront un peu de lui en eux et ça, ce n’est pas rien.
    Profites des derniers instants.

  11. TiTe NaNoU

    Toutes mes pensées s’envolent vers toi…
    Amicalement
    TiTeNaNoU

  12. Nat

    De tout coeur avec toi pour ces moments difficiles , c est un bien bel hommage que tu lui rends à travers tes mots…
    Bises ❤

  13. Je t’embrasse ma Boulinette.

  14. Tu parles de lui avec beaucoup d’amour. Je suis désolée pour tes petits qui n’auront pas la chance de le connaitre. Je ne doute pas qu’ils le connaîtront quand même à travers toi.
    Plein de pensées.

  15. Les mots me manquent… Ne garde que les bons moments que la vie t’a donné la chance de partager avec lui et surtout, dis toi qu’il continuera d’exister, à travers toi et ta petite famille bientôt agrandie. Les souvenirs restent et c’est un sacré lien entre nous et nos chers disparus… Plein de bises de réconfort.

  16. Je suis bien désolée que tu vives ça. Certes il n’y a pas de bons moment pour ça, mais là, c’est encore plus dommage…
    Bisous de réconfort

  17. Madame Plume

    que tes lignes me parlent… que c’est bien difficile.
    La vie est mal faite, quand une bonne chose arrive, il y a toujours une ombre au tableau.
    Courage ma puce, courage.
    bisous

  18. Je suis sûre que savoir que tes petits étaient en toi a dû être une joie immense pour lui, Il ne les connaitra pas mais tu auras une belle histoire de « grand-père-courage » à leur raconter… Bon courage pour ces moments si difficiles…

  19. Pareil que celine : nous n’vons plus de gd pere et il nous reste 1 grand mere chacun. N’ayant pas de contact avec la mienne, j’ai adopté celle de mon mari . Malheureusement elle a eu un avc en janvier et elle ne cesse de s’enfoncer. J’aimerai tant lui apporter une bonne nouvelle avant de la perdre. Bises à toi et bon courage

  20. Je compatis. C’est dur. Mais vu ce que tu écris je suis sûre que tu as su profiter de lui. Courage dans ces moments difficiles. Bises

  21. Beaucoup de soutien dans cette épreuve, je t’embrasse fort…

  22. Courage dans cette nouvelle épreuve. Si tes deux petits soleils et ton papy ne se rencontrerons jamais « dans la vraie vie », je suis certaine qu’ils se serrent déjà dans les bras dans ton coeur: Ton papy a pu les rencontrer par tes mots, au fil de votre parcours, avec ses bas et finalement cette magnifique victoire. Quant à tes petits bouts, c’est au travers de tes belles histoires qu’ils auront toujours l’impression d’avoir connu ton papy boule d’amour.

    Gros bisous

  23. Toutes mes pensées vont vers toi…je suis bien consciente qu’aucun mot ne soulagera ta peine. Pour autant, ma chère Boule de Mousse, je sais qu’avec tout l’amour que tu portes à ton grand-père, il sera un exemple éternel de courage et d’amour auprès de tes petits.
    Je t’embrasse, et t’envoie tout mon soutien

  24. line Mary

    Je suis de tout cœur avec toi dans cette douloureuse épreuve.Je pense bien à toi et t’embrasse bien fort.

  25. Plein de pensées pour toi dans cette difficile épreuve, je t’embrasse.

  26. Je t’embrasse fort….
    Trois semaines avant notre Fiv, le grand père de mon homme est décédé… 97 ans.. Un homme incroyable, et très courageux… Son fis (mon BPère), nous a dit quand il a appris que j’étais enceinte,que c’était le cercle de la vie… Qu’il était parti, mais que mon petit était là…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :