A Toi, la Pmette qui est enfin tombée enceinte…

 

 

J’ai remarqué une chose quand tu es une pmette et que tu es enfin enceinte, après de longs mois de traitement, voire des années, une des premières choses que tu avoues c’est que « tu as de la chance ».

 

De la chance …

 

Quand tu es une Pmette et que tu es enfin enceinte, tu arrives même à culpabiliser d’y être arrivée … alors que certaines des copinautes restent sur le bord de la route à t’envier de ce bonheur. Tu culpabilises parce que toi, tu as eu de la chance.

 

Quant tu es une Pmette et que tu es enfin enceinte, tu as peur de faire du mal à celles qui te lisent, alors tu n’oses pas te plaindre, tu n’oses pas dire que tu as peur, tu n’oses pas dire que les nausées te pourrissent la vie, tu oses à peine parler des échos que tu as passées. Tu n’oses pas parce que tu penses que tu as déjà bien de la chance.

 

Alors quand hier soir, j’ai consulté mon Facebook et que j’ai lu qu’une « amie » se plaignait que c’est « trop dur » et qu’il lui reste un mois avant son accouchement … ça m’a fait réfléchir.

 

Cette « amie » a déjà un enfant conçut naturellement « sans faire exprès ». Cette « amie » est tombée enceinte naturellement à C1 quand elle a décidé avec son nouveau chéri de faire un enfant. Cette « amie » quand elle a appris que j’étais enceinte par le biais d’amies communes, est venue me parler sur le messenger de FB pour me féliciter et quand je lui ai dit que j’appréhendais mon écho et que j’avais peur que bébé n’aille pas bien, elle s’est plainte de ses nausées qui lui pourrissaient la vie et m’a juste dit « ya pas de raison ». Cette amie connait mon passif et mon passé. Lors de sa première grossesse, j’ai été à ses côtés, le papa l’avait quittée. Je l’avais encouragé à garder son bébé si c’est ce qu’elle désirait, parce que pour moi tomber enceinte, c’était « une chance ». Quand j’ai perdu mon bébé, elle n’a pas eu un seul mot pour moi. Elle n’est pas venue me parler sur messenger. Sans doute à cause des nausées…

 

Je suis une Pmette et jamais je ne me plains sur mon profil, jamais je ne parle de mon parcours, jamais je ne parle de mes peurs et de mes chagrins. C’est sans doute pour ça que j’ai ouvert ce blog.

 

Alors, je me demande… les femmes fertiles auraient-elles tous les droits ? le droit de concevoir quand elles le veulent mais aussi de se payer le luxe de se plaindre de leur état !

 

Je me demande pourquoi, toi, Pmette qui est tombée enfin enceinte, pourquoi n’aurais-tu pas le droit toi aussi de te plaindre … parce que la grossesse c’est merveilleux ? N’est ce pas un fantasme de Pmette qui n’est pas encore tombée enceinte ? Pourquoi n’aurais-tu pas le droit de partager tes peurs, tes doutes, tes angoisses ? Pourquoi n’aurais-tu pas le droit de partager ta joie et tes bonheurs ? Parce que tu as déjà bien de la chance ??

 

Je me demande où est ta chance ? A toi qui a dû recourir au don ? A toi qui est dans ce parcours depuis si longtemps … A toi, qui t’es enfilé des tonnes d’hormones … A toi qui a perdu un ou plusieurs bébés…A toi, qui a pleuré tant de fois, sur ces tests négatifs… A toi qui a mis ton couple à rude épreuve… A toi qui malgré ton gros ventre a encore mal quand tu apprends la grossesse d’une autre…

 

Non, tu n’as pas eu de chance. J’aimerais pouvoir dire que ce n’est que justice. Que ce bébé, tu l’as juste mérité.

 

Je ne te mentirai pas. Je t’envie. Je ne te mentirai pas et je t’avouerai même que oui, j’ai eu mal quand j’ai su que tu avais réussi. Tu es le reflet de mon propre échec. Mais je suis heureuse pour toi. C’est toute l’ambivalence de l’infertile.

 

J’aimerais te dire merci aussi de continuer à me lire, de me laisser des commentaires, de me rassurer et parfois de me consoler. Même si tu es passé dans l’autre « camp », j’aime te savoir près de moi, j’aime savoir que tu ne m’as pas oubliée et que tu peux encore me comprendre.

 

J’aimerais aussi te dire que j’aime tes billets « de dinde » et tes billets « guimauves ». J’aime voir que la grossesse t’a transformée et que tu es apaisée. J’aime voir qu’un jour, on oublie un peu et qu’il y a des jolies fins.

 

J’aimerais te dire que non, je ne considère pas que tu as de la chance. Tu as juste réussi grâce à ton courage, tes espoirs et ton obstination et j’aimerais juste pouvoir en faire autant.

 

Cette jeune femme citée plus haut, oui, elle a eu de la chance … La chance de ne pas connaitre ton parcours, de ne pas connaitre le chagrin, de ne pas connaitre le désespoir. Et puisqu’elle n’a pas eu à connaitre tout ça … j’ai bien envie de dire que s’il y a quelqu’un qui a le droit de se plaindre, c’est toi … Tu aurais bien le droit de te plaindre de tes nausées qui te bouffent la vie… tu aurais bien le droit de te plaindre d’être énorme et boursouflée .. mais la plupart du temps tu ne le fais pas car tu crois que « tu as de la chance » et que ça vaut bien tous les désagréments de la terre.

 

Non, tu n’as pas eu de chance… et pourtant, bizarrement, si un jour je devais à mon tour réussir … je trouverais aussi … que j’ai beaucoup de chance

 

 

 

 

 

Publicités
Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures | 79 Commentaires

Navigation des articles

79 réflexions sur “A Toi, la Pmette qui est enfin tombée enceinte…

  1. dorothea

    Ton billet est bouleversant de verite, si juste. Bravo pour ta sincerite

  2. Joli billet, merci Boulinette !
    Et oui… Tout est question de positionnement…

  3. TiTe NaNoU


    Toujours aussi émouvante 😉
    Bisosu

  4. Quel beau billet… Tu dis si bien ce que je pense aussi…

  5. gribouillette

    Très juste et très beau.

  6. Bichon Rose

    Magnifique billet, tellement émouvant

  7. Titine7831

    une fois de plus, tu tapes en plein dedans !
    des fois je me demande si tu n’es pas branché en connexion directe sur mes pensées…!!! et ça me fait peur ! 😉
    je me suis permise de copier/coller ton billet à une maie (en précisant que tu en étais l’auteur!) pour lui décrire « ce que je ressent pour elle »…

  8. pfiou!!! tellement bien dit, tellement vrai…. merci
    bisous

  9. Beaucoup d’émotion dans ton joli article.
    Je suis tellement d’accord!! D’abord pour les fertiles qui ne font que se plaindre (non mais tu te rends compte, j’ai fait une écho-endo c’était affreuuuuux!!!).
    Et ensuite pour les copinautes qui restent très pudiques par rapport à leur expériences. Un message pour elles aussi: vos positifs nous font chaud au coeur, et nous rappellent ce pour quoi nous nous battons!!
    Des bisous mon p’tit Panda!

  10. nélia

    J’aime beaucoup ton billet, tu as su exprimer ce que je ressens quand une pmette n’ose pas nous montrer qu’elle est heureuse de peur de nous blesser ( je suis en parcours fiv D ).

    • Je te souhaite une bonne réussite dans ton parcours 🙂 et merci d’être venue par ici 🙂 (ps : désolée pour l’acceptation tardive de ton comm… j’ai quelques soucis techniques avec ça en ce moment)

  11. Merci Boule de Mousse pour ce très beau post… Je chouine comme une guimauve…
    Tu sais que je te souhaite très sincèrement de vivre les doux moments de la grossesse, comme les plus « pénibles »… Tous ces chamboulements très intenses, longtemps espérés…
    Et c’est vrai que j’ai souvent peur de blesser, d’étaler mon bonheur au travers du visage de mes copines qui sont toujours sur le chemin… C’est vrai aussi que je considère avoir de la chance comparativement à des parcours que l’on sait souvent plus longs…J’avais au début l’impression d’avoir pris la place d’une copine Pmette qui méritait davantage.
    J’ai chouiné de joie quand j’ai appris ta grossesse il y a quelques mois… J’ai chouiné quand j’ai appris que ta petite boule de mousse n’était plus « là »… Tout comme mon chéri en était très peiné..
    Et je sais que je chouinerai de joie de nouveau en lisant des posts dans les mois à venir, car je suis persuadée que cela va fonctionner.
    Je vous souhaite tout plein de chance…
    De gros bisous

    • J’ai beaucoup pensé à toi en écrivant cet article. J’ai toujours ressenti bcp de prudence et de pudeur dans ce que tu écrivais… mais tu as toujours été présente, même une fois « passée dans l’autre camp » 😉 merci à toi et merci de tant de prévenance.

  12. LE GALL

    rien à dire, à rajouter tu as tout dit et c’est très touchant et juste 🙂

  13. C’est très vrai ce que tu dis, avec l’attente on apprend à savourer la chose, à remercier d’y être parvenue. Quand je suis tombée enceinte au bout de 15 mois et des cycles si pourris oui je me sentais chanceuse car mes 15 mois à moi n’étaient rien comparé à d’autres attentes. Et si je tombe enceinte à nouveau demain (ou plus tard) moralement ce sera tellement un moment à savourer qu’il sera sûrement difficile de se plaindre.
    C’est moche que la grossesse doive être une affaire de chance. Ce serait bon que toute grossesse arrive à chaque femme au moment où elle sera en capacité de savourer réellement cette nouvelle (pas en C1 quoi…).
    Ces femmes là ne peuvent pas comprendre notre vision des choses, elles n’ont pas eu le temps de mûrir cette envie de bébé et de passer par toutes les émotions que nous vivons nous.

    • Pourquoi mon commentaire n’a-t-il pas validé ? Ai-je été indélicate dans mes propos ? Si c’est le cas je m’en excuse bien sincèrement car ce n’était pas dans mon intention. Je ne connais pas encore en détail le parcours des blogueuses que je découvre jour après jour mais il me semblait important de laisser un petit mot plutôt que de sous mariner.

      • Non non ! Désolée… C’est juste mon application qui a bugé et n’a pas pris en compte mon accord ! Bien au contraire je te remercie pour ton message 🙂

    • Oui, c’est vraiment pas faux quand tu dis qu’il faudrait que la grossesse arrive à chaque femme au moment où elle sera en capacité de savourer réellement cette nouvelle. C’est vrai que mon envie de bébé est bien différente aujourd’hui de celle que j’avais quand j’ai arrêté la pilule (il y a environ un siècle de cela ^^). bise et merci de me lire et pour ton commentaire

      • Merci ouf tu me rassures j’avais peur que comme tu ne me connais pas encore tu ne veuilles pas valider mon message.(oui je suis parano!)

  14. Tout juste boule2mousse, t’es une poète !! =)

  15. Ton billet est très touchant. Que de vérités…
    Bisous

  16. Tout en versant de douces larmes de crocodile, je rejoins les mots d’impatiente. Tu écris si bien… tu traduis si bien ce que j’avais moi même pourtant en tête dans l’attente… Sacrée Boule de Mousse, que le meilleur t’arrive vite vite vite ! Des énormes bisous

  17. Merci pour ce billet qui traduit tout à fait ce que je pense moi aussi.

  18. Quel bel article, plein de douceur, qui témoigne d’une grande générosité vis-à-vis de celles qui sont passées de « l’autre côté ».
    Je me souviens si bien de ce que je pouvais ressentir quand je n’avais pas encore connu cette immense joie.
    C’est vrai que sur mon blog, je m’efforce de laisser de côté les désagréments de la grossesse, car je ne me sens pas légitime pour y exprimer les petits soucis du quotidien qui prennent parfois pas mal de place. C’est pareil dans la vie : à chaque fois que les gens qui savent quel est notre parcours voient que je peine à cause des douleurs, je me sens obligée de dire « c’est dur physiquement, mais je suis très contente d’être enceinte ». Ce qui est parfaitement vrai d’ailleurs. Simplement, comme tu le décris si bien, je considère en fait que « j’ai de la chance » et qu’à ce titre, je n’ai pas le droit de me plaindre, même quand j’en bave vraiment.
    La PMA nous suit décidément bien loin, bien longtemps. Elle fait partie de nous, même quand on la croit en train de s’éloigner.
    MAIS, mais, je te souhaite tellement de te poser toutes ces questions une fois que tu seras passée de l’autre côté. Surtout, je te souhaite une grossesse harmonieuse, sans les petits maux qui sont parfois bien plus épuisants qu’il n’y paraît…

  19. C’est justement parce que j’ai pu constater qu’on a pas toujours une grossesse de rêve et que malgré tout la grossesse, c’est aussi pas mal de désagréments que je voulais aussi écrire cet article. J’imagine que les pmettes relativisent bien plus que celles qui n’ont pas eu de difficultés à concevoir et qu’elles prennent bcp plus sur elles … mais c’est encore quelques choses qu’on leur enlève … et c’est encore une fois, une sorte d’injustice. D’ailleurs quand je lis que certaines pmettes ont même des grossesses vraiment difficiles, je me dis qu’on en finit jamais … que les pmettes devraient toutes avoir des grossesses « normales », sans stress et épanouissantes … mais ça, c’est de l’utopie. Merci pour ton commentaire. Plein de bonheur pour toi.

  20. Boule mousse, merci pour cet article, qui reflète exactemetn ce que je pense. Tu le retranscris très bien. J’ai quitté un forum où j’étais modératrice car plein de filles qui avaient eu de la chance de tomber enceintes en 15 jours, et qui se plaignaient de tout (« c’est venu trop vite » etc)…
    Bref,tout ça pour te dire merci de ce post. Et les PMettes enceintes: ARRETEZ DE CULPABILISER!!!

  21. oh la la ma p’tite boule de mousse… des fois j’ai les larmes aux yeux en lisant tes billets, mais là, je pleure à chaudes larmes… pour moi qui suis tout doucement en train de glisser de l’autre coté, j’avoue j’ai eu peur en lisant ton titre, j’ai pensé qu’on allait nous reprocher de ne pas savourer, de ne jamais être contente (cf mes angoisses de taux lol) genre « mais de quoi tu te plains? » mais j’avais oublié l’espace d’un instant que c’était TOI et que TOI jamais tu ne serais capable de juger négativement…au lieu de ça, ton message qui nous dit de ne pas culpabiliser, que ce n’est pas de la chance, qu’on a déjà assez morflé, putain tu me bouleverses.. heureusement qu’on a pas les bébés au mérite car tu aurais des centaines d’enfants (et bon, faut avouer que ça serait un peu trop). je suis sure qu’un jour, tu viendras nous raconter ta grossesse de dinde. Et d’ici là, crois moi, aucune de toutes celles qui passent ici un jour ne peuvent t’oublier….

    • Ouch’ ben là, c’est toi qui me fait monter les larmes aux yeux ! Coquine !!! Je suis très touchée par ton message. Oui 100 ! Ça ferait bcp ! Je ne suis pas gourmande : un seul me comblerait . 🙂 prends bien soin de vous

  22. Melle Pirouette

    Juré craché que l’article que je viens de pondre a été écrit avant la lecture tu tiens !
    J’ai effectivement écris que j’ai eu de la chance, parce que nous les galériennes ont réalise à quel point la conception d’un enfant est fragile et repose sur pas grand chose, une probabilité, une chance ! Et nous les galériennes, on a moins de probabilité de tomber enceinte que les fertiles, alors on a pas 9 chances sur 10 mais peut être une seule chance. Vlà on a eu de la chance de tomber un jour sur cette chance ! Piouf faut me suivre.
    Bref c’est pas parce qu’on y est enfin arrivé qu’on va laisser tomber les copinautes ! On est aussi là pour vous montrer que réussir c’est possible bah ouai même quand y’a des galères et bien sur pour vous soutenir. Bah ouai vu que les fertiles c’est pas leur truc….

    Je suis peut être passé de l’autre côté mais pour l’instant je suis consciente que tout ne tient qu’à un fil et je suis pas tranquille…

    Bientôt tu pourras dire que t’as eu de la chance 😉

  23. C’est toujours autant de bonheur que de te lire…Pleins de bisous

  24. C’est une chance de réussir : la Pmette connait trop bien le % de réussite pour ne pas pouvoir parler d’autre chose que de chance.
    Nous ne sommes pas toutes égales : certaines blogueuses Pmettes parviendront rapidement à être enceintes, d’autres non, certaines jamais … Nous ne sommes pas toutes à égalité malheureusement.
    Je sors de ma gynéco, qui m’a encore répété à quel point ma grossesse est « miraculeuse ». Alors oui je parle de chance.
    Celle qui a réussi aimerait tellement voir ses copines de galère connaitre cette joie. Une joie intense difficile à partager malgré tout : la pudeur, la prudence… c’est tellement fragile tout ça. Un mauvais mot, une mauvaise phrase c’est aussi tellement dur de trouver le bon équilibre.
    Ton billet me fait du bien et me donne envie de continuer …
    Bisous

  25. alors je préfère le mot miracle au mot « chance » 🙂 je comprends cette pudeur, puisque je l’ai ressenti le peu de temps où je pensais avoir changé de camp… et maintenant que je suis revenue au point de départ, je pensais essentiel de parler de tout ça.

  26. J’adore ton billet qui m’a tiré quelques larmes de dinde en cloque. Tellement vrai. Ceci dit j’ose quand même me plaindre même si je minimise, j’ose quand même faire part de mes angoisses et de ce sentiment ambivalent qui m’habite depuis que le taux a affiché quelque chose de supérieur a zéro. Mais des fois je culpabilise de l’avoir fait.
    Je te souhaite d’être enceinte très vite et de réaliser que tu as enfin de la chance. Je te souhaite une grossesse sans nausées avec une libido et une forme au top ! Juste d’histoire d’énerver les copines fertiles qui en ont elles des nausées 😉

    • Ma plume, j’ai justement adoré tes billets « de dindes » et je te l’ai déjà dit ça me fait tellement plaisir de te voir si changée… Ça te va à ravir la grossesse. Et oui ! J’aimerais avec plaisir faire baver les fertiles. Merci ma plume.

  27. Quel bonne idée d’écrire un tel article, en plus si juste et si touchant. Bravo à toi.

  28. Chère chère Boule de Mousse, ton billet me touche, évidemment. Mais je ne ressens pas tout à fait la même chose. En clair, non, je ne publie plus sur mon blog, parce que je n’arrive pas à parler de ma grossesse: j’y suis arrivée, et j’ai l’impression d’être « le cul entre deux chaises ». Toujours PMette mais enceinte…Plus vraiment à ma place. Je ne le vis pas mal, hein! Mais en fait, j’ai la sensation de n’avoir plus grand chose à raconter. C’est dur de dire ça comme ça, parce qu’en réalité je vis des choses incroyables tous les jours! Mais je ne me sens pas de les étaler sous vos yeux encore embués par l’attente…
    Par ailleurs, je pense sincèrement que j’ai une vraie chance. Et je ne me plains de rien. Parce que, rééllement, je ne peux me plaindre de rien. Physiquement, ça va très bien. Psychologiquement, je suis complètement sereine, rien ne me fait peur (…pour l’instant…on en reparlera en fin de grossesse 😉 ) Et j’ai l’impression que ces 5 dernières années d’attente et d’espoirs déçus se sont volatilisés. Ils sont là, quelque part, mais ils sont « une couche en dessous », un peu plus profonde. Je n’y croyais pas à ça,même si des amies pmettes me l’avaient prédit. Ben c’est vrai. Toutes ces galères te font relativiser. Je suis enceinte de 15 SA et tout va bien. Pourquoi ça n’irait pas, maintenant qu’on en est là?? Je suis pas complètement naÏve et je reste sage-femme, je connais la réalité d’une grossesse, mais je veux dire que je mesure pleinement la chance que j’ai d’être enceinte et donc je ne vois que le bon côté des choses; oui, je suis fatiguée, oui, mes ligaments me tirent un peu, oui je suis ballonnée, mais bon, merde, on s’en fout, non?? J’attends mon enfant, alors franchement, rien ne peut plus m’arriver.

    Je crois que oui, j’ai de la chance. Tout ce parcours, c’est celui qui me mène à MON enfant, celui que je porte. Peut-être que j’aurais été beaucoup moins sereine si j’avais été enceinte en C1? Qui sait…La PMA n’est pas une chance, je ne veux choquer personne. Mais moi, j’ai choisi d’en faire ma force, notre force.

    Alors je te remercie pour ce beau billet et je te souhaite de tout mon coeur de dinde que tu vives bientôt cette plénitude et cette sérénité…
    Gros bisous, ch’tite Boule.

    • C’est chouette de te lire. Je comprends que tu ne ressentes plus ce besoin de publier. Je voulais cependant parler pour celles qui hésitent. Profites ma jolie. Je suis heureuse de te savoir sereine. Des gros bisous

  29. J’ADHERE totalement…
    quel beau post… avec tout ce que je ressens dedans…

  30. Fivette&Co

    Bonjour,
    Je suis tombé sur ton blog « par hasard » et te lis en sous-marin depuis qq semaines.
    J’aime beaucoup ton style d’écriture et particulièrement cet article qui est tellement vrai!!!
    En 2 mots, mon parcours : en couple depuis plus de 12 ans, essai BB depuis plus de 4 ans, 3 FIV, 3 Fausse couche (dont une exactement au même moment de la tienne)….
    J’ai comme toi été assez outrée par 1 « amie », enceinte naturellement en C1, pas trop prête à avoir un bébé mais bon comme les copines se lancent….. Elle connait mon long et douloureux parcours … et ose me dire, à 2 mois et demi, je vais peut être avorter car j’ai un peu picoler les 10 premiers jours de ma grossesse…. no coment…
    bref la liste des anecdotes comme celle-ci est malheureusement longue!!!
    Très bonne soirée à toi…

    • Merci pour ce commentaire… Oui malheureusement dans ce parcours nous vivons parfois des expériences très similaires… Et c’est sans doute ce qui nous rapproche. 3fc c’est vraiment terrible. J’espère que la roue va vite tourner pour toi. Bises

  31. Pingback: Les beaux bobos ! | Ti'punch contre Ti'bout !

  32. Je ne connaissais pas ton blog et je découvre avec ce billet qui m’a beaucoup touchée. Je trouve que tu as des mots très justes qui font du bien… Je te souhaites tout le meilleur pour très vite !

  33. J’ai essayé de ne pas pleurer mais, tu écris tellement justement que les larmes coulent toutes seules.
    Je t’embrasse ❤

  34. Très beau post miss!
    Quel que soit notre avancée dans nos parcours de PMettes, PMettes nous sommes, PMettes nous resterons, avec toute la compassion possible les unes envers les autres.
    Solidaires.
    Des bisous Boule de Mousse

  35. lagrenouille

    Bonjour Boule de Mousse,

    un petit mot pour te remercier de trouver les mots que je ne sais pas dire pour expliquer ce sentiment si ambivalent de joie et d’envie envers celles qui sont passées du côté obscur de la force dixit La Fille.
    Je te souhaite bien sûr de passer dans l’autre camp très vite. Peut-être cet été justement.

    Moi, pour être honnête, après une fausse-couche suite à une fivdo, je n’y crois plus. J’essaie de tourner la page, c’est si dur.

    Plein de belles choses pour toi.

    • La fivdo est déjà un parcours tellement difficile… Sans parler de la fc. Je suis bien triste pour vous. J’espère que vous trouverez encore suffisamment de courage et d’espoir pour continuer. Bcp de courage. Merci d’être venue par ici.

  36. Tu es une fille en or joli panda. Tant de bienveillance et de gentillesse dans tes articles… j’espère très très fort que tu puisses passer de l’autre côté et lire tes articles de guimauve. Des bisous

  37. Très très joli billet… bravo.

  38. Tellement sincère et sensible ce billet… J’en ai les larmes aux yeux. Et si un jour, nous aussi on avait de la chance!!! Je sais que ce jour arrivera car nous nous battons pour qu’il arrive. Notre combat est celui de donner la vie…il faut garder espoir, ne jamais baisser les bras. Merci pour ton billet et bonne « chance » pour la suite.

  39. Merci pour ce magnifique texte, j’en ai les larmes aux yeux. C’est tellement vrai ce que tu écris là.
    J’ai eu la « chance » de passer de l’autre coté, et je connais cette culpabilité d’être montée dans le train en laissant d’autres pmettes sur le quai.
    Je n’ai pas eu envie de me plaindre par pudeur et par respect pout toutes celles et ceux qui souffrent en silence.
    Et je maudis les « fertiles » qui en font des caisses et qui s’imaginent que tout tourne autour de leur nombril. J’en maudis une en particulier, celle qui se disait être ma meilleure amie, et qui s’est révélée être une C3 très égocentrique qui a accumulé les remarques « déplacées » tout au long de sa grossesse (j’en ai gros sur le coeur, ça se voit?)
    Je te souhaite d’atteindre enfin ce graal tant attendu.

  40. Pingback: A toi la Pmette qui n’est pas encore tombée enceinte (ou qui ne l’est plus)… | Boule de Mousse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :