Plus jamais ça …

mauxdeventre-61398

Je me suis réveillée ce matin avec une idée fixe : « je ne veux plus jamais être enceinte ». Oui, c’est choquant. Après tout ce temps. Après tous ces sacrifices. Après tout ce chemin. Oui, ce n’est pas raisonnable mais j’ai mes raisons. Et pour moi, elles sont bonnes.

Mon chéri dit que je dois arrêter de me projeter. Que dans 2 mois, je penserai différemment. Que tant que notre « problème » actuel n’est pas réglé, je ne pourrai rien envisager. Qu’il faut déjà que ce fichu sac soit expulsé et mon corps reposé pour envisager la suite.

Oui… certes … Mais moi, je me demande comment je vais gérer la prochaine FIV. Si par chance, elle fonctionne à nouveau, comment pourrais-je être sereine ? En sachant que malgré mon arrêt de grossesse à 3 semaines, mon corps continue à croire que tout va bien et que j’ai un bébé qui pousse dans mon ventre. Je ne pourrai jamais, à aucun moment, savoir si tout va bien réellement, si ce n’est par les échographies …

Oui, les échographies… comment vais-je gérer ça aussi … chaque fois devrais-je subir cette peur mordante qui va me tenir pendant des jours à me demander si tout va bien ? à me demander ce que je vais voir sur l’écran ?

Et ça finalement, c’est le moins pire des scénarios ! Si je tombe enceinte et que cette fois encore la grossesse s’interrompt … vais-je devoir subir encore une fois ce que je viens de subir ? Outre le chagrin immense que je vais encore ressentir … devrais-je encore subir cette attente …pendant des jours ? Pendant des semaines ? Pendant des mois ?

Certes, je suis fatiguée et quand on est fatigué on ne peut raisonner correctement, de façon objective. Mais chaque fois que j’imagine une nouvelle grossesse, je ressens une boule d’angoisse qui envahit mon ventre, avec cette certitude que cela ne va pas aller.

« Plus jamais enceinte ». Comment puis-je seulement oser formuler cette phrase. Moi qui ai tant voulu cet enfant et qui malheureusement le veux encore … Oui, véritablement, je le veux au plus profond de mon âme. Mais aurais-je la force ?

Et si … je ne retombais jamais enceinte ? Serai-je soulagée ? Ou vais-je définitivement sombrer ?

Comme j’aimerais simplement échanger les rôles. Que je devienne l’homme et lui la femme. Peut-être d’ailleurs serait-il plus doué que moi pour faire ce bébé, peut-être plus endurant, plus courageux.

J’ai peur pour ce soir. Peur de cette écho. Aucune écho ne m’a jamais rassurée finalement … que ce soit le comptage de mes follicules antraux qui fut un choc pour moi. Que ce soit en début de cycle avec ce kyste qui menaçait de devoir tout arrêter. Que ce soit lors de la stimulation alors que le gynéco ne cessait de répéter « ils ne poussent pas assez vite… il en faut au moins 3 …3 ». Que ce soit pour voir mon bébé et qu’on m’annonçait la fin de l’évolution de la grossesse.

Existera-t-il un jour où je serai confiante en me rendant chez mon gynécologue. Où voir sa mine me fera plaisir et me rassurera ?

Que va-t-il m’annoncer cette fois ? quoi qu’il me dise, finalement rien ne me conviendra. Que ce soit le curetage : pourquoi avoir attendu si longtemps si c’est pour en arriver là ? Que ce soit la prise du cytotec : on sait pertinemment que la prise du cytotec avant l’arrivée des saignements conduit généralement à un curetage par la suite « pour finir le boulot ». Encore une fois, pourquoi avoir attendu pour rien ???

Attendre ? encore ? combien de temps ? et si ça n’arrive jamais ?

Moi, je n’en suis plus à envier les femmes qui tombent enceintes comme elles respirent … ou à envier celles qui sont enceintes … non, aujourd’hui, je n’en suis plus là. J’envie celles qui ont eu une fausse-couche « rapide ». Celles qui ont eu des saignements de suite et pour qui tout est rentré « dans l’ordre » vite. Je sais je suis horrible. Ne m’en veuillez pas pour ce discours maladroit. N’y voyez pas de mesure de la souffrance… Mais j’en ai tellement marre.

Je rumine toujours les mêmes pensées : « pourquoi dois-je subir cette situation ? les choses n’étaient-elles pas déjà assez difficiles ? ça aurait été trop demander que cela se passe tranquillement mais rapidement ? oui apparemment, c’est trop demander … »

Quel crime ai-je bien pu commettre dans une autre vie, pour le payer dans celle-ci ?

Oui, mes pensées n’ont ni queue ni tête. Je rumine, je m’épuise à cogiter. J’aimerais savoir quelle leçon, je dois tirer de tout ça …

Publicités
Catégories : Au jour, le jour, Une fausse-couche | 19 Commentaires

Navigation des articles

19 réflexions sur “Plus jamais ça …

  1. Tu ne me choque pas du tout en enviant les fausses-couches rapides. En te lisant, je me rappelle avoir dit à mon mari qu’il y avait encore pire, et que j’avais au moins cette « chance » que tout se fasse à chaque fois naturellement. Je comprend toutes tes peurs, et tes envies de tout arrêter. Oui, je te comprend, mais cela ne suffira malheureusement pas à t’aider. J’espère de tout cœur que ce cauchemar va très bientôt s’arrêter. Alors à défaut de plus, je te sert fort dans mes bras.

  2. Tu ne me choques pas non plus en envaint les FC rapides car c’est précisément ce que j’ai demandé quand on a appris que mon embryon de 7SG était mort à l’écho. J’ai eu droit à un curetage par aspiration 4 jours plus tard. vite fait, bien fait, sans douleur, sans attente. Je trouve inhumain cette façon de te faire attendre comme si cela n’était pas déjà assez difficile comme ça.

    • oui finalement le curetage aura bien lieu et même si je suis les décisions de mon médecin, je me dis que « tout ça pour ça »… c’est quand même con d’avoir perdu autant de temps et d’énergie. Merci petite Plume

  3. gribouillette

    Plein de douces pensées pour toi.

  4. Mary-Line

    Ma première FC s’est faite naturellement : je suis allée aux urgences et on m’a dit que j’avais déjà tout expulsé. Bien que ça soit traumatisant, j’ai l’impression que je l’ai mieux  »vécu »que ma deuxième FC.
    Pour la deuxième, j’ai multiplié les rendez-vous chez ma gynéco et les prises de sang pour vérifier le taux de HCG. Ainsi, mes états d’âme furent très controversés. J’étais pleine d’espoir quand ma gynéco me disait que le taux augmentait et triste et déçue quand elle me disait que ça n’augmentait pas assez et qu’il n’y avait pas d’activité cardiaque.
    J’ai dû prendre du cytotec pour expulser et tous mes espoirs sont partis.Je n’ai pas été obligée de faire un curetage.C’est un acte profondément marquant, j’ai l’impression que j’ai tué mon bébé…
    Je n’arrive pas à faire le deuil… Nous envisageons prochainement de faire une FIV…
    Je comprends toutes tes peurs et tes envies de tout arrêter… je passe par les mêmes phases que toi et c’est pas facile d’autant plus que je garde tout pour moi et que ma famille n’est au courant de rien… J’ai la chance, et je pense que c’est ton cas, d’avoir un mari qui me soutienne et qui soit très présent et qui reste positif.
    Bon courage, je pense bien à toi

    • Oui, j’avoue que j’ai bcp de chance de l’avoir mon homme… merci pour ton témoignage. Quant à la famille, même si elle est au courant, « elle oublie vite »… eux sont déjà passés à autre chose, alors que nous, nous n’avons pas bougé d’un iota… j’espère que la FIV te donnera de bons résultats. Bon courage à toi et encore merci

  5. J’ai pensé la même chose que toi quand j’ai fait ma FC (pas naturelle non plus). Plus jamais ça. Plus jamais cette douleur (physique et morale, surtout morale). Je suis de l’avis de Plume cette attente est intenable. Comment veux-tu faire le deuil d’une grossesse qui n’est pas finie? C’est pas possible. Quand on m’a filé le cytotec (à l’hôpital, je ne comprend pas qu’on laisse les femmes renter chez elles avec çà), j’ai demandé pourquoi on n’avait pas laissé faire la nature. On m’a répondu « parce que la nature elle peut mettre des semaines voire des mois à faire son boulot ». Bon, ben vas-y file-moi tes comprimés, je les prend tout de suite.
    Après, je ne sais pas si ce sera pareil pour toi mais le désir est revenu et il est plus fort que la peur. Pourtant, j’ai la trouille, j’ai une liste longue comme le bras de trucs qui pourraient aller mal pendant ma prochaine grossesse (FC, GEU malformation du bébé, récidive de mon cancer, accouchement prématuré….) mais je me dis que statistiquement, j’ai quand même plus de chance que tout aille bien et qui si je ne le tente pas, je ne saurai pas.
    J’espère que ce soir, on va enfin te prendre en charge et te proposer autre chose que « attendre ». ca va t’as attendu. Maintenant, faut que ça s’arrête.
    Je t’embrasse.

    • ça me rassure un peu ce que tu me dis sur tes peurs … j’espère aussi que le désir sera le plus fort. Mais chaque chose en son temps… plus que 1 semaine et ça sera enfin fini. Merci la fille

  6. Boule de Mousse, bien sûr que tu te retrouves à envier les fausses couches naturelles et rapides – bien sûr! Ça te changerait tellement la vie aujourd’hui…
    Et non, je ne trouve pas choquant que tu dises que tu ressens que tu ne veux plus jamais être enceinte. Tu as bien le droit de ressentir ça; ressentir ça n’est en rien une ‘trahison’ par rapport à ton parcours. Peut-être que tu ressentiras ça encore quelque temps, peut-être même que tu ne changeras pas d’avis – et peut-être que tu ressentiras les choses différemment dans quelques semaines ou quelques mois, parce que forcément, c’est un processus, et que tu es en plein dans la partie la plus difficile à vivre, et que ça ira mieux, un jour, j’espère bientôt. Et ça n’a pas d’importance aujourd’hui – ce n’est pas aujourd’hui que tu décides de la suite.
    Je t’envoie plein plein de bisous

    • Oui, c’est vrai, ce n’est pas aujourd’hui que je dois décider. D’ailleurs, je me dis qu’une fois le curetage fait, ça sera bien de pouvoir se vider la tête de tout ça quelques temps.. merci ma Kaymet.

  7. Ma pauvre Boule de mousse, c’est vrai que la situation dans laquelle te laissent les médecins est particulièrement inconfortable. On ne peut pas leur reprocher d’avoir voulu laisser faire la nature mais en attendant, toi tu attends et trouves le temps bien long. Et en même temps qui ne le trouverait pas long à ta place?
    Je pense que tes pensées sont logiques, elles évolueront très probablement plus tard mais pour l’instant, tu as certainement besoin de respirer et de te ressourcer.
    J’espère que ton rendez-vous de ce soir fera avancer les choses

    • Non, franchement je ne leur reproche rien … d’ailleurs, je ne voulais pas envisager le curetage … on a essayé mais ça n’a pas marché … il faut bien faire quelque chose maintenant … merci ma belle.

  8. Boule de Mousse, tu ne me choques pas non plus quand tu envies les FC rapides, quand tu dis que tu as peur, que tu ne sais plus si tu as envie de faire une nouvelle Fiv.
    Tu as déjà tellement attendu. C’est impossible de continuer comme cela et j’espère que ton rdv de ce soir va te permettre de discuter de la meilleure solution pour toi, tant que le plan physique que moral.
    Après, une fois un peu de temps passé, j’espère que tu pourras de nouveau te projeter dans une nouvelle tentative, comme le dit si bien La Fille au travers de son expérience.

    Je voulais aussi te dire que mon mari lit régulièrement ton blog, et me demande sinon de tes nouvelles. Il est lui aussi très peiné pour toi, pour vous, et trouve cette situation vraiment terrible.

    On t’envoie tout notre soutien. Gros gros bisous

    • Ohhh je suis très honorée que ton mari me lise. J’ai peu envisagé que mon blog puisse être lu par la gent masculine 🙂 bisous à vous deux alors et merci pour votre soutien

  9. Je me répète mais je trouve vraiment atroce de te laisser dans cette situation :/ Comment le corps médical peut-il laisser patienter une femme en galère comme ça ? je comprends pas ! C’est une torture psychologique cette histoire.
    Honnêtement, je suis d’accord avec ton homme lorsqu’il dit qu’il faut d’abord que cette situation cesse, que tu te reposes avant de penser à la suite car c’est pas possible dans ces conditions ma pauvre poule 😦
    A l’heure ou j’écris ce message ton RDV doit être terminée, j’espère qu’il y a une solution rapide qui a été prise pour toi, que tu puisses partir en vacances sereine et vraiment te reposer.

  10. oui le curetage est programmé … vivement que tout ça soit derrière moi. Merci pour ton message

  11. Je ne vois rien de choquant dans ce que tu dis, vraiment pas. Et quant au « plus jamais ça », il faut laisser le temps au temps… Tes pensées et tes envies font faire leur chemin et tu trouveras celui qui te convient le mieux, vous trouverez celui qui vous convient le mieux, que ce soit de reprendre le risque ou non. Je ne peux que te dire aussi que ce n’est pas maintenant que tu dois décider et que ce n’est même pas possible à mon avis de se projeter dans quoi que ce soit alors que tu as encore cette attente à vivre pour quelques jours. Et ensuite, les cocotiers 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

ma vie d'assmat

si beau métier

mamanetnounoublog

Bienvenue ici, venez partager mon quotidien de maman et de nounou

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune mum'preneur au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

%d blogueurs aiment cette page :