A toi, mon espoir, ma folie…

C’est avec beaucoup de chagrin que je me suis réveillée ce matin. Sans trop vraiment savoir pourquoi, trop fatiguée, je crois. Pourtant, c’était une belle journée qui s’annonçait, un beau soleil qui se levait, un geste tendre de mon aimé. Tout avait si bien commencé.

 

Alors vainement, j’ai cherché. Pourquoi ces larmes aux coins des yeux. Pourquoi un cœur si gros, si malheureux ? Toute la matinée, j’ai caché, aux yeux des autres mon émoi, essayant de comprendre pourquoi.

 

Etait ce mon ventre qui me faisait souffrir ?  Me laissant entrevoir que cette fois, tu allais vraiment partir. Je ne sais pas… Sans doute, une blessure pas encore fermée… une plaie pas vraiment cicatrisée.

 

Et puis, j’ai réalisé. J’ai réalisé qu’aujourd’hui, 9 semaines se seraient passées … passées au creux de moi à te bercer… 9 semaines à t’aimer, te chérir, à t’imaginer …

 

Peut-être que toute ma peine est là… parce que je n’y ai pas eu droit … Il y a un mois déjà, on m’annonçait que tu ne grandirais pas … On me disait que l’étincelle qui était pourtant née, avait cessé d’être animée. Tu auras quand même vécu 3 belles semaines au cours desquelles, j’aurai appris à t’aimer… et je dois bien l’avouer, ce fut tellement facile d’y arriver … tu étais déjà tellement pour moi … tu étais mon enfant, ma joie.

 

Oh certains, ont bien essayé, par des mots maladroits, de me rassurer : « Ne pleure, il était si petit… il était presque rien, à peine une vie… ». Mais moi, je savais que tu étais là, avec mon cœur, je te parlais déjà. J’imaginais un prénom, je te voyais courir dans la maison, en riant crier mon nom.

 

Au début, je t’en ai un peu voulu … de n’avoir su, de ne pas t’être assez battu… nous qui avions mis tant d’espoir et d’énergie, à réussir à te donner un peu de notre vie. Oui, je t’en ai voulu, mais aujourd’hui, j’ai compris que c’est par amour que tu nous as quitté.

 

Te donner un nom, j’aurai pu, te donner un nom, finalement, je n’ai pas voulu… Tu es mon tout premier, mon enfant, mon ainé, mon amour, même si tu n’es pas né. 

 

Au creux de moi tu n’as pas grandi, mais dans mon cœur à jamais, tu es, mon tout petit…

 

Ta maman, je suis et je serai, parce que jamais, jamais, jamais, je ne t’oublierai … et pour toujours, je t’aimerai…

 

Que ceux qui ne comprennent pas, passent leur chemin … L’instinct maternel c’est sans doute ceci … aimer de façon inconditionnelle son futur bambin … même si petit …

 

A toi, mon espoir, ma folie, ce n’est pas Adieu que je te dis … Juste un baiser, en pensée, sur ton front je veux déposer … pour te dire « Dors en paix, mon enfant chéri ».

Publicités
Catégories : Au jour, le jour, Conversations intérieures | 21 Commentaires

Navigation des articles

21 réflexions sur “A toi, mon espoir, ma folie…

  1. Que dire?…Rien. Je te souhaite le meilleur à venir, Boule de Mousse.

  2. pas grand chose à rajouter… mais à travers mes larmes, je te souhaite des jours plus doux.

  3. Je t’embrasse fort. Pas de mots devant tant d’amour. Que des larmes pour accompagner ta tristesse et de la force et du courage pour aller au devant de ce qui vous attend, des pensées pour une promesse d’un meilleur avenir. Bises

  4. LE GALL

    penses fort à toi à vous 😦

  5. C’est un très bel amour que tu exprimes. Il y a beaucoup de tristesse, bien sûr, mais pas que.
    Un très bel hommage à ta petite boule d’amour. Tu es, et tu seras, pour tes enfants à venir, une très chouette maman.
    Bises ma douce

  6. C’est un très beau texte… Que dire de plus … Je t’envoie tout plein de pensées et t’embrasse très fort…

  7. C’est un si bel hommage. Je reste là, immobile, avec mes larmes. Ton billet me touche beaucoup. Suis-je trop émotive? Je n’ai jamais connu cela, et pourtant ça me touche au plus profond.
    Je suis avec toi en pensée Boule de mousse.

  8. Merci de partager ces mots. Ils sont très beaux.
    De douces pensées vers toi.

  9. Même l’enfant qui n’est pas là, on l’aime. Alors quand il commence à grandir en nous…
    C’est difficile à comprendre pour beaucoup, mais on a le droit de pleurer nos chères petites cellules car dans nos têtes et nos coeurs ce sont déjà des bébés (bien avant la conception d’ailleurs).
    Bisous petite boule de mousse.
    Lily.

  10. Oh que c’est beau ce que tu dis. On les aime nos petits anges.
    (Et j’adore ton précédent article « J’irai au bout de mes rêves » !!! OUI !!!)

    Bisous Boule de Mousse

  11. Je te comprends tellement… je comprends cette blessure. Je pense fort à toi.

  12. Je t’embrasse fort boule de mousse, tes mots me fendent le coeur et j’espère que bientôt, oui tu y auras le droit.

  13. Ce que tu as écrit est très beau et émouvant .. mes pensées t’accompagnent.. merci de partager ces moments.
    Bises
    Bilulite

  14. C’est magnifique, tellement plein d’amour. Je pense fort à toi.
    Je t’embrasse.

  15. maye

    Merci pour ce magnifique témoignage plein plein d’amour. Merci de partager tout ça, on se sent moins seule dans tout ce qu’on ressent. Plein de courage et la force est en toi pour rebondir et te projeter à nouveau. Prends soin de toi. Bizous.

  16. Ton texte m’a bouleversée… J’espère que tu connaitras bientôt des jours plus heureux…je t’embrasse fort

  17. Je lis ton texte … les larmes coulent. Il me renvoie à ma propre histoire. Je pense très fort à toi.

  18. Je suis passée et j’ai lu plusieurs fois et j’étais si triste pour toi… Je repasse et j’y vois surtout tant d’amour, tant d’amour que tu donnes à ta petite boule mais j’espère à une plus grosse qui viendra prochainement… Je pense bien à toi…

  19. :s tient le coup !

  20. j’en ai les larmes aux yeux !!! bon courage a toi !!!

  21. dranzine

    J’espère que ça va et attends avec impatience que tu nous dises que tu es sortie de cette parenthèse si difficile moralement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :