chi va piano, va sano e va lontano

Cette nuit, j’ai fait un rêve étrange. J’étais chez mon père. A priori, je vivais « encore » chez lui et c’était le matin au réveil. Il fallait que je prenne ma douche pour aller à l’école ( ?) ou au travail ( ?). Je ne saurai me situer dans le temps. J’allais donc dans la salle de bains et alors même que nous étions le matin, j’étais toute habillée … Et j’éprouvais un mal fou à me déshabiller. Ce simple acte me demandait un effort inconsidérable. Mes bras me faisaient mal, mon souffle était court, je n’y arrivais pas … enlever mon pull fut l’affaire d’au moins ¼ d’heure. Chaque vêtement me demandait une énergie que j’avais perdue avec ce sentiment que le temps ralentissait, que je perdais un temps précieux, que j’allais être en retard et qu’il fallait à tout prix que je fasse vite … vite… vite … et qu’une force invisible m’en empêchait …

Les rêves, reflets de l’âme ? sans blague ?

Il faut pas se leurrer, même si je vais mieux, cette attente commence à être pesante et cela, malgré le fait que j’ai accepté cette situation. Il n’y aura pas de curetage, sauf indication médicale. Me plaindre n’avancerait à rien… puisque je dois juste attendre …

11SA bientôt … avec ce sentiment d’être prisonnière de mon propre corps … j’avoue que ça commence à faire long.

Si je ne pleure plus, si je n’ai plus vraiment mal, je n’ai pas retrouvé goût à la vie. Je n’ai toujours pas d’envie. Je me sens comme au purgatoire à attendre qu’on veuille bien statuer sur mon sort…

Si vous comptez bien, la semaine prochaine, dans d’autre circonstance, j’aurai fait ma première écho et on m’aurait appris que je n’étais pas vraiment enceinte… Malgré mes seins douloureux, mes nausées … Je trouve ça tout simplement dingue que mon corps continue à croire que tout est « normal » et que mon utérus ne rejette pas ce sac vide. Je n’ai aucune douleur, je n’ai aucun saignement, parfois des douleurs dans l’utérus mais les mêmes qu’en tout début de grossesse lorsque bébé a commencé à se développer … rien qui m’indique que je vais faire une fausse-couche … rien… nada.

Alors bien sûr ça me ronge moins … mais cette attente est carrément pesante … car je voudrais récupérer mon corps … qui me semble comme un étranger … ne plus m’appartenir … que je ne reconnais pas …

Et puis, je voudrais pouvoir me reposer car malgré tout, les hormones continuent à me chambouler sans raison … je me sens fatiguée … épuisée …

Et puis, il y a ce manque d’action. En PMA, l’attente est monnaie courante … mais cette dernière me parait stérile ( !)… inutile…

Parfois, je me demande comment je vivrais une prochaine grossesse, si j’ai la chance de retomber enceinte. Quelles questions vais-je me poser ? je repense à tous ces sujets que j’ai pu lire sur les symptômes des fausses-couches alors que moi j’en ai aucun … Et si je devais en avoir … quand vont-ils se manifester ?… La prochaine fois, jamais, je ne pourrais être sûre que tout va bien ….jamais … oui, je pense … je ne devrais pas … à quoi bon ?… mais je n’ai que ça à faire …………… y penser !

Oui, je sais, je tourne en rond … mais j’en ai marre de tout le temps, être au bord de la route, à regarder les autres avancer tandis que moi, je piétine, je peine à enlever ce fichu pull !!!! Quel est donc ce mauvais génie qui m’empêche sans cesse d’avancer … de me réaliser …

L’homme sage qu’est mon grand-père me dirait :

« chi va piano, va sano e va lontano », littéralement : « qui va doucement, va sainement et va loin »…

Clairement … c’est très très très loin que je vais aller à ce rythme là … mais où exactement ??? …

Publicités
Catégories : Au jour, le jour, Une fausse-couche | Étiquettes : | 28 Commentaires

Navigation des articles

28 réflexions sur “chi va piano, va sano e va lontano

  1. Ouh la … ça commence à faire vraiment long là …. Ta FC ressemble à la mienne cet été. Aucun symptomes, psa de douleurs, de petites pertes de sang avant de grosses et l’echo aux urgences…
    Et malheureusement un sac qui a continué à grossir malgré tout.
    Appelle ton gynéco parce que tu ne peux pas rester comme ça …
    La suite, tu seras de nouveau enceinte (j’en suis sure!) mais je pense tu vas bcp bcp cogiter. Déjà en PMA on cogite bcp alors imagine après une FC…
    Courage,
    Bises

    • ben quand je l’ai vu la semaine dernière, le sac n’avait pas grossi ce qui l’avait rassuré, car sinon, on aurait dû faire un curetage… je lui ai demandé s’il savait combien de temps ça pouvait encore prendre mais d’après lui il n’y a pas de « norme » … je commence à trouver le temps long …

  2. Je n’imagine pas combien cela doit être difficile…. J’ai quelque part du mal à comprendre qu’on attende, qu’on te laisse attendre la FC, dans cette situation… Je rejoins Barbidou, tu devrais peut être contacter de nouveau ton gynéco, même si j’ai lu qu’il préfère éviter le curetage.
    Plein de bisous et de courage. Je pense fort à toi…

    • de toute façon, si ça vient pas, je le rappellerai au moins pour le tenir au courant … mais j’aimerais en finir quand même !!!! pfff ! quand j’ai des douleurs au ventre, j’en arrive à me réjouir et me dire « allez, ça va se faire youhouuuu » ! merci 🙂

  3. J’imagine que cette période est très difficile pour toi. Je suis malheureusement impuissante, alors je vais me contenter de te faire une grosse bise de soutien xxx

    • Finalement le plus dur est passé puisque au moins le chagrin est moins présent. Je ne peux malheureusement que me plaindre… Puisque je ne peux qu’attendre 😦 merci pour ton réconfort

  4. J’ai vécu un peu la même chose quand on pensait que je faisait une GEU et que de toute façon ma grossesse ne serait pas évolutive. Comme tu le dis si bien, je me sentais aussi prisonnière de mon corps. Je me souviens d’avoir pleuré sous ma douche en demandant à mon embryon de s’en aller de lui-même. Finalement quand ma grossesse s’est arrêtée (je n’avais pas symptômes non plus), j’ai été reconnaissante aux médecins de tout de suite me prendre en charge et de ne pas me remettre dans cette attente que j’avais si mal vécu. Tu peux demander à ton gynéco de prendre le cytotec pour déclencher la FC si tu le vis trop mal.

    • Oui, je me souviens bien de cette époque 😦 d’autant que tu avais vécu tout ça sur des vraies montagnes russes entre mauvaises nouvelles puis bonne nouvelle pour retomber encore bien bas ensuite !

      de mon côté, je ne saurais dire si je le « vis mal » … je ne ressens plus de souffrance psychologique mais surtout un raz le bol… un besoin d’avancer … j’imagine que le plus dur est passé au niveau psychologique … je me sens un peu comme une princesse qui ferait un caprice en refusant de garder patience … alors j’essaie de me raisonner mais bon… j’aimerais vraiment bien pouvoir tourner la page… quoi qu’il en soit, tant que je peux « tenir », je vais écouter mon gynéco … après je ne réponds plus de rien ^^ merci à toi

  5. Je comprends qu’il ne veuille pas faire de curetage sans indication médicale (risque de synéchies, tout ça) mais c’est vrai que ça doit être difficile pour toi, là. J’ai pensé au Cytotec aussi, en fait j’étais sûre qu’il t’en aurait donné plus tôt. Peut-être a-t-il senti que tu « pouvais » attendre?…Je te souhaite que ça se termine, maintenant. Très bon courage, petite Boule. Bises

    • Oui moi aussi je pensais que c’était « la coutume » de prendre le cytotec de suite… Mais pas pour lui apparemment … Cela dit je ne remets pas en question son choix (pour une fois)… C’est juste que je pensais pas que ça puisse être si long même s’il m’avait prévenue… Effectivement je pense qu’il a dû sentir que je pouvais attendre… Ce qui dans le fond est vrai… Mais bon quand même !!!!

      • Alors si tu sens que c’est trop long pour toi, je pense que tu as les cartes en main, tu peux l’appeler et lui dire. C’est à toi de décider, finalement. Pas facile, mais au final tu es prête et ce sera peut-être plus facile pour la suite que si on t’avait provoqué la fausse couche tout de suite, non?

  6. Moi aussi je suis étonnée qu’on te laisse attendre comme ça. Si vraiment tu n’en peux plus, dis-le, ne reste pas comme ça.

    Plein de courage pour toi.

  7. Le cytotec, ça fait mal. Le curetage, ça présente des risques. Mais cette attente, c’est juste atroce… Tu es bien courageuse petit Panda, si ça tire trop sur le moral il serait peut-être temps de déloger le sac… Pas étonnant que tu aies l’impression de piétiner en étant « coincée » dans cette situation… Il y a un deuil à faire… Mais bon toi seule peut décider de ce qu’il faut faire… J’espère juste que tout ça ne t’oblige pas à trop prendre sur toi. Gros bisous

    • Ben y a une certaine contradiction dans ce que je ressens car j’ai envie que ça se fasse mais comme le gynécologue, je préférerais que ça se fasse naturellement… Grrrr c’est juste que ça me paraît long. Et oui ça joue sur mon moral… Mais finalement le pire est passé… Enfin J’espère ! Merci ma belle

  8. mes ovaires

    Je suis étonnée aussi surtout que pour avoir vécu une fausse couche cela peut prendre plusieurs semaines, m’avait prévenu mon médecin : bon moi je n’ai pas eu le choix c’était aspiration car trop tardive et trop risquée de la vivre seule chez moi sans parler des conséquences psychologiques …je n’ai pas eu de séquelles du tout car faite très doucement sous aspiration …mais rv pris le jour de la découverte et opération le lendemain : pas possible de garder mini nous en moi !!!!!!!

    bon courage
    ps : pour un peu d’espoir je suis à nouveau enceinte avec une deuxième fiv un an après ( le temps de m’en remettre psychologiquement car ….)

    • Ben ma grossesse s’est arrêtée à 3 semaines. D’ailleurs l’embryon n’est même plus visible. J’en suis à 9sg … D’après le gynécologue, il n’y a aucun risque à attendre que la nature fasse son travail .. Mais c’est long. Félicitations pour ton bébé. Je te souhaite plein de bonheur.

  9. Se réapproprier son corps, c’est aussi la volonté que j’avais lors de mes FC. Si tu es prête psychologiquement, je pense que tu devrais appeler ton gynéco…

  10. Je comprends bien ta situation mon petit panda. Il y a quelques mois, j’avais tellement envie que la fausse couche se fasse naturellement. Mais je n’ai pas pu tenir aussi longtemps que toi, c’était trop dur. Courage ma belle, je pense très très fort à toi.
    Gros bisous

    • Au début, on m’aurait laissé le choix, j’aurai été « au plus rapide »… maintenant que le pire est passé, c’est surtout ma patience qui commence à flancher …

  11. Comme les autres, je te trouve bien courageuse. Appele ton gynéco, ne serait-ce que pour lui parler ; c’est son rôle aussi de t’accompagner dans cette épreuve.
    Des bisous et des pensées ❤

  12. dranzine

    vivement que cette attente insupportable cesse! Que tu puisses à nouveau espérer. Quelle ironie que celle d’espérer les règles….
    Bises, je fais un tour sur ton blog tous les jours en croisant les doigts.

  13. Si l’attente n’est plus supportable, appelle le gygy.. car là ca semble vraiment long. Je te trouve très forte et courageuse… Bises

  14. Melle Pirouette

    Olalalala je comprends que tu pètes un câble à attendre.
    C’est déjà suffisamment difficile d’attendre de tomber enceinte, alors devoir attendre de faire une FC une bonne fois pour toute pour passer à autre chose, ma pauvre poule :s
    J’ai un autre proverbe dans le même genre : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » (Jean de La Fontaine). Mais sérieux, je trouve aussi que c’est nul de te laisser dans cette position délicate, c’est pas humain quoi 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :