La somme de toutes mes peines…

Aujourd’hui, c’est pas la fête. Il pleut, c’est triste, on dirait que le temps s’est accordé avec mon état d’âme… ou bien est-ce le contraire.

Ce matin, comme tous les matins, je me suis levée, je suis passée sous la douche et me suis pesée… Oui, je vous rappelle que je suis un régime draconien. Je ne m’autorise plus le moindre écart. Je suis sérieuse, très sérieuse. Je veux perdre le maximum de poids avant de commencer le traitement FIV et que supergygy soit content de moi la prochaine fois que je le verrai. J’étais contente jusqu’à présent … presque 3 kg. En quelques semaines, je trouvais que c’était pas si mal… Et puis ce matin… 1,5 kg en plus sur la balance … le drame … je recommence, et là 1,7 kg en plus … je hurle ! je crie… Chéri me regarde abasourdi, regarde le chiffre sur la balance et me dit « c’est pas normal ça … t’as vu ce que tu manges ? oh ! t’as les cheveux mouillés, c’est pour ça, t’es plus lourde » (il est mignon mon chéri hein ? J). Alors, je me suis effondrée. Les larmes se sont mises à couler toutes seules. Parce que des fois, c’est trop… vraiment trop… Je veux bien endurer les choses, je veux bien faire des efforts mais pas en vain … et en ce moment ma vie, elle ressemble trop à ça … des efforts … en vain.

Non seulement, je ne suis pas foutue de mettre un enfant en route mais je ne suis pas non plus foutue de perdre du poids. Je suis nulle, je suis bonne à rien au final… quel rapport me direz-vous ? vous serez sans doute d’accord avec mon homme qui dit que je ne dois pas me mettre dans cet état « pour ça ». Mais c’est juste, la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Un jour, quelqu’un a dit « ce qui ne me tue pas me rend plus fort »… foutaise ! Chaque fois, je me suis relevée, chaque fois, j’ai survécue à toutes ces peines, à tous ces malheurs, à toutes ces souffrances qui ont traversés ma vie. Il parait que j’ai un fort pouvoir de résilience. Parfois, ça a été plus dur que d’autre mais je suis encore là. Mais jamais ! oh non jamais, cela ne m’a rendue plus forte. J’ai juste cicatrisée, un peu … Parce que si c’était le cas, je n’aurai pas pleuré ce matin sur ce chiffre insoutenable … J’ai pleuré, à cause de tout à la fois… de tout ce que je traine déjà… C’était juste la somme de toutes mes peines…

Pourtant, Boule de Mousse est forte… on me le répète assez… oui, c’est vrai parce que je n’ai pas eu le choix de l’être… et encore aujourd’hui, je suis forte, tellement forte. Voilà ce qu’on pense de moi… mais qui me voit pleurer quand je n’en peux plus d’être forte ! De toute façon pourquoi devrais-je pleurer ? l’infertilité ça ne fait pas mal ! l’infertilité, on en meurt pas ! l’infertilité, ça ne se voit pas …. Ça se voit juste à l’intérieur … le vide, ça se ressent, c’est pas visible…

Alors, oui, c’est vrai, ce qui m’arrive aujourd’hui, n’est pas grave mais comme disait ma psy de façon ironique : « il n’y a que la mort qui soit grave ». En partant de ce concept … soyons heureux ! Alors non, ce n’est pas grave. Aujourd’hui, je suis à DPO 12, alors on va mettre ma prise de poids sur le syndrome prémenstruel… mes pleurs aussi … ma peine aussi …

Je suis juste un cœur brisé aujourd’hui… Parce que qu’on soit bien d’accord, je veux bien endurer … mais pas en vain … pas en vain…

Publicités
Catégories : Au jour, le jour | 10 Commentaires

Navigation des articles

10 réflexions sur “La somme de toutes mes peines…

  1. Ma belle, je suis désolée de cette dure journée. Tu sais être forte ne veut pas dire ne pas pleurer – je pense au contraire qu’il faut pouvoir pleurer pour se libérer un peu de tout ce qui est trop lourd, et pour pouvoir ensuite reprendre du poil de la bête…
    Je ne sais pas comment fonctionne ton corps, le poids du mien fluctue au gré du cycle, donc oui, le fait d’être en DPO12 influence sans doute le résultat. De même que ça influence ton humeur, car tu as tout plein d’hormones en toi que ton corps doit gérer.
    Aujourd’hui est pour toi un ‘jour sans’ – l’espoir qui dégringole, le courage qui fout le camp – je te souhaite que demain et les jours et semaines suivantes soient des jours avec; avec plein d’espoir, plein de courage, et plein de belles choses dans ta vie.
    Bises

    • Merci Kaymet pour ton gentil message qui me touche énormément. Oui, c’était un jour sans… il en existe malheureusement… Je vais attendre que ces fichues hormones me laissent tranquille et récupérer mon bel optimisme. Merci pour ta belle aura… Demain est un autre jour. bises

  2. TiTe NaNoU

    Oh Choupette !!! Quoi te dire…
    Oui, tu es forte, mais tu es aussi fragile et sensible.
    Alors, oui pleurs, parce que tu en a le droit et puis ça fait du bien, ça soulage.
    Je pense que Kaymet a raison, le corps travail durant tout le cycle.
    Ne perds pas le courage de continuer tous tes efforts, y a pas de raison.
    Si tu as besoin, n’hésites pas, tu sais ou me joindre !!
    Pleins de bisous, de réconfort et de courage.
    Bises

    • Merci ma Tite Nanou,

      Du courage, il y en aura toujours… de l’espoir, je ne sais plus trop … Merci pour ton soutien quotidien. Aujourd’hui, c’était juste un peu trop … avec cette attente, cette peur pour le prochain rv, cette impression d’échec perpétuel… mais ça ira … on relèvera la tête comme toujours et on ira au bout. merci pour tout.bises

  3. Je ne suis pas médecin mais il parait que ça peut arriver de stagner niveau poids lors d’un régime, mais ce n’est surtout pas à ce moment qu’il faut baisser les bras. Donc ça + tes cheveux mouillés (parce que oui ça compte!) + généralement le kilo en plus qu’on se tape toutes avant l’arrivée de nos règles = normal. T’inquiètes, ta balance va redescendre, tiens le coup d’ici là 😉

    • Merci eloise. Effectivement ma balance est redescendue ce matin. Toute façon, pas question de baisser les bras. Que ce soit pour bébé ou pour moi, il faut que je maigrisse … Je tiens bon. Merci pour ton soutien.

  4. Allez ma belle, je suis d’accord avec les filles… Le corps change pendant le cycle… Moi aussi je vois des variations de poids alors que j’ai pas mangé plus que d’habitude… Et puis, quand on fait un régime pour perdre du poids, au début, ça va assez vite, et ensuite ça peut stagner… C’est là qu’il ne faut pas lâcher et continuer sur la même lignée.. Tu as vu une diététicienne? Il parait que c’est super pour faire un régime bien équilibré et qui correspond… Du courage, c’est vrai que le temps est glauque, mais tu es forte et ce que tu fais est loin d’être vain…. Pleure si tu en as envie, et pleurer ou craquer n’est pas une faiblesse, bien au contraire…. Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Les Petits Pimousses

Le blog d'une Assmat

C'est que du bonheur (enfin presque)

Après la PMA me voici Maman d'une famille nombreuse. Maman mais pas seulement...

féeTeach

"L'esprit cherche et c'est le coeur qui trouve" G.S

Nounou & Cie

Nounou, mais pas que.

Imsi chérie

Ou comment Victorien et Victorienne essaient d'avoir un bébé

De l'infertilité à l'indignité maternelle

Chroniques d'une mère indigne ex-pmette

Mam'Weena

Juste une jeune maman au foyer mi-par choix, mi-par nécessité

Le blog d'une maman de jumeaux !

Qui parle de PMA (un peu...) de prématurité (beaucoup) et de sa vie de famille (passionnément!)....Mais pas que!

alicevachetdotcom.wordpress.com/

"Je tweete donc je suis"

Monsieur Papapa

Le blog d'un Monsieur pas (encore) papa. C'est tout con en fait.

Appellation Maman

Tous ces petits riens qui font le tout de ma vie de maman!

Quand Nad cuisine...

Ou quand l'expression "faire un enfant" prend tout son sens... Jour après Jour en PMA

endolorie

endométriose et infertilité

Je ne suis pas une poule

Ni parfaite ni indigne juste une mère normale... enfin je crois...

Petites aventures Normandes

et autres curiosités....

un ptit deuxieme

après 1 FC, 2 GEU, 1 FIV négative, un diabète insulino-dépendant et une fiv 2 se determinant à 8sa, on y croit encore ...

Zabou's Blog

En pratique c'est facile de faire un bébé non ?!

Supersouris en PMA

Le parcours d'une Souris à la recherche de son souriceau...

Le Rire des Anges

Brassières laine bébé

Vice Versa

Mes émotions, la PMA et moi !

Les Chroniques d'Aloïsia Nidhead

Les péripéties d'une auteure débutante, blog humeurs et lifestyle

Bulle veut devenir maman!

Ce site de WordPress.com est le pyjama du chat

coco274's Blog

A great WordPress.com site

Chris & cie

Un peu de tout, un peu de rien. On mélange et voilà !

Bonjour Bohème

DIY.Illustration.Creation.Lifestyle in Nantes

chouketteblog

The greatest WordPress.com site in all the land!

jaja3333's Blog

A fine WordPress.com site

ptite vie douillette

Partages d'écritures, d'expériences et d'anecdotes utiles ... ou pas

Dans ma Liseuse Hyperfertile

Lisons et partageons !

Procrastineries

Comment remettre à demain ce que j'aurais du faire hier..

Louloute a son Blog

En attendant notre bébé Loutre...

Malilourom

Toi, moi, le Chat, Garance et le retour en PMA!

plicetploucdansunbateau

Après la pluie vient le beau temps

La cigogne et l'éprouvette

Les tribulations en PMA

Whatever it takes... And no regrets...

Il paraît que je veux toujours avoir fini avant d'avoir commencé ...

when Little Koala find their way

Never Lose Hope . Pmette en attente de son petit miracle .

Heureux qui comme Ulysse...

Cycle après cycle, Pénélope remet son utérus à l'ouvrage, impatiente de voir débarquer son Ulysse... Dans son mythe revisité, elle vit avec son héros Thésée. Ils habitent Ithaque entourés d'une quinzaine d'Argonautes qui sont leurs meilleurs copains. Comme leur Ulysse met du temps à débarquer, Pénélope et Thésée ont décidé d'aller le chercher. Acccompagnés du Dr Athéna, ils ont commencé en 2015 leur traversée PMA.

Une histoire de PMA

Une histoire parmi tant d’autres d’un homme et d’une femme qui avaient des rêves d’enfant

Simone attend le train

Salle d'attente d'une infertile en PMA

28 jours... et des bananes

Ma PMA : Un bébé après 4 IAC et 4 FIV

%d blogueurs aiment cette page :